En Une

Synode : les bémols de Mgr Aillet

Commentaires (5)
  1. BOMMIER Claire dit :

    Mgr Aillet me rassure beaucoup sur la teneur des documents divulgués imprudemment par les médias. Merci beaucoup Monseigneur.
    La théologie du mariage s’appuie sur la fidélité et le respect de l’engagement pris dans cette fidélité. Que peut-on attendre de discussions ou de réformes concernant le mariage? Je ne comprends pas ce synode. Comme si le mariage était un sujet à modifier à notre époque. Ce qu’il faut modifier, c’est l’enseignement des vérités, des pratiques sacramentelles, du respect du sacré dans la société, la vie laïque. Le mariage est cette tête de pont sur la sainteté, à savoir la mise en pratique dans nos vies contemporaines de la volonté de Dieu exprimée dans la théologie. Comme tout sacrement, le mariage est MOYEN pour accéder à cette sainteté. Pourquoi, au nom de quoi supprimer ce moyen? Changer la théologie du couple, de la relation sexuelle, c’est changer la théologie du mariage. beaucoup de nos contemporains ne voient dans le mariage qu’une apothéose dans leur vie d’un amour vécu. Ils considèrent le mariage comme une médaille, une gloire, une reconnaissance de la société d’une réussite. C’est pour cela aussi que beaucoup ne veulent plus se marier. Parce qu’ils veulent plus de vérité et moins de paillettes; c’est donc plutôt dans cette direction qu’il faut regarder. Comment reconstruire culturellement le mariage? Je préconiserai personnellement que le mariage devrait être totalement indépendant du mariage civil. On devrait pouvoir se marier sans le dire à personne. En secret. Hors de l’administration. Un peu comme une prière, une confession. Le mariage civil peut donner lieu à la fête. Pas le mariage religieux. Ce qui n’empêche pas ceux qui le veulent de faire la fête pour le mariage religieux et pas le civil. On devrait donner la priorité du sacrement sur l’acte social. Que le mariage religieux soit prioritaire et puisse se faire avant le civil. Cela changerait beaucoup les esprits et la considération du sacrement.

  2. Jean-Pierre Delmau dit :

    Mgr Aillet exprime avec un grand respect la surprise de beaucoup devant gestion calamiteuse de l’information sur le synode sur la famille, d’ailleurs pas encore achevé. Dans un semblable évènement, soit tout est public, soit les débats sont confidentiels. Il n’y a pas de place pour une voie moyenne. Bien sûr, on ne peut empêcher des fuite ou des indiscrétions, mais elles n’ont que le statut de rumeurs et peuvent être contredites in fine par l’autorité.
    là, on a laissé des prélats disposant d’une autorité personnelle s’exprimer sans mandat. C’est incontestablement une erreur grave.
    Laissons maintenant l’Esprit-Saint inspirer les décisions de nos évêques.

  3. Bruno ANEL dit :

    “On a donné à des personnes […] un texte inabouti…” Qui désignez-vous par ce “on”, Père Aillet ? Le cardinal Peter Erdö, qui a rédigé le rapport ? Le Père Lombardi, directeur de la salle de presse du Vatican ? Le pape François lui-même ? Vous savez parfaitement que la publication de ce rapport n’était pas une “fuite”, mais un effet de la transparence voulue par le pape. Si vous critiquez le pape, faites-le ouvertement , quitte à en assumer les conséquences, et non en vous réfugiant derrière des formules évasives.

  4. Damien dit :

    On brasse beaucoup de vent aujourd’hui autour du mariage.
    Les choses sont pourtant simplissimes :
    -” que l’homme ne sépare pas ce que Dieu a uni ”
    -les mariages homos sont contre-nature et les clercs qui trouvent à redire à ce sujet ne sont plus
    catholiques et devraient être grondés par leurs évêques…et les évêques par le Pape.
    -l’hédonisme est tellement en vogue qu’on encourage même les gens de 80 ans à se conduire comme des jeunes gens en lune de miel. Il serait opportun de rappeler ici ce que disait le philosophe russe Berdiaïev converti au Catholicisme : ” le but du mariage, c’est de virginiser les époux “.
    . Au lieu de quoi on cherche de midi à 14 heures comment faire pour ramener au bercail les brebis perdues en édulcorant peu ou prou le message évangélique.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »