En Une

Fraternité Saint-Pie X: pour Mgr Pozzo, “Rome n’entend pas imposer une capitulation”

Commentaires (3)
  1. Daniel dit :

    Très bien, ces messieurs commencent à affiner leurs pensées :
    – Rites et approche pastorale / points de discussion théologique ouverte / dogme éternel, le seul qui vaille une dispute.
    – Documents doctrinaux bien que non dogmatiques (il faudra affiner ces définitions en termes de liberté d’interprétation sur une doctrine non dogmatique …) et textes de moindre importance (il est temps, vu l’essoufflement du blabla interreligieux)

    Il conviendra ensuite de saucissonner LG pour faire un focus sur les points difficiles et y appliquer l’herméneutique chère à Benoît XVI.

    Peut-être qu’un des grands scandales du XXième siècle (la division spécifique contre Mgr Lefebvre) va cesser au bénéfice de toute l’Eglise. A moins que d’ici là une “avancée dogmatique” insupportable ne crée un schisme encore plus grand.

  2. Onclin dit :

    Vis-à-vis de la Fraternité Saint-Pie X, je ne vois aucune faute de doctrine, ni aucune erreur face à la tradition Catholique vieille de 2000 ans. Il ne revendique aucune nouveauté, mais uniquement la transmission du dépôt de la foi Catholique. Il n’y a qu’une opposition face à Vatican II et non à un quelconque Pape, ils les ont toujours respecté comme vicaire du Christ.
    La confusion veut qu’on les oppose au Pape, ce qui est faux. Ils sont opposés à Vatican II, point barre, je les comprends et je suis même d’accord avec eux.
    Le problème c’est qu’on semble confondre le dogme Catholique avec Vatican II, qui n’est que le concile de l’erreur au même titre que l’Arianisme en son temps. Le concile Vatican II s’effondra sous le poids de ses propres erreurs, mais la doctrine traditionnelle triomphera, c’est certain.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »