En Une

Purge à la Congrégation pour le culte divin

Commentaires (9)
  1. Melchior dit :

    ça c’est du management sain …. Ou comment déconstruire pour accélérer la ruine d’une institution déjà vacillante…
    “Mais, quand le Fils de l’homme viendra, trouvera–t–il la foi sur la terre ?” (Luc 18.1-8)

  2. C dit :

    “conservé grâce à l’invasion musulmane”: je préférerais conservé du fait ou à cause de l’invasion musulmane!
    c’est vrai que le terme mozarabe est aujourd’hui le plus utilisé mais étymologiquement stricto sensu cela veut dire “arabisé” ou à l’époque arabe, alors qu’en fait c’est le rit isidorien, de St Isidore, évêque de Sévile mort en 636 et donc bien avant l’invasion, un évêque qui contribua à lutter avec efficacité contre les wisigoths hérétiques de l’arianisme. Donc en plus du côté historique du rit c’est aussi un énorme symbole notamment aujourd’hui où l’Eglise est bien attaqué de tous côtés à l’intérieur comme à l’extérieur.

    Par ailleurs alors que depuis Vatican II – sauf périodes de trêves notamment avec Benoît XVI, Rome semble s’acharner contre la tradition, à l’inverse elle a permis la renaissance du rit syro-malabar, les syro-malabars qui pratiquaient depuis St Thomas avaient du se latiniser avec l’arrivée des jésuites à l’époque de l’empire maritime mondial hispano- lusitanien, quelques 15 siècles plus tard. Deux poids, deux mesures: d’un côté on permet de se re-syro-malabariser si je puis m’exprimer ainsi, et de l’autre on arrache la tradition latine ou hispano-latine pour mettre une liturgie qui doit de plus en plus s’apparenter au monde (ou se protestaniser?!).

    Triste époque où l’on fait la chasse à une certaine idée de la liturgie dans son propre “camp”, tandis que des catholiques sont tués tous les jours pour leur foi (cf la dernière abomination des catholiques pakistanais brûlés).

    Pas sûr que l’acharnement contre les rits anciens réussisse à réduire les résistances, bien au contraire…D’autant que les catholiques d’aujourd’hui n’ont plus le même angélisme par rapport au monde qu’il y a 50 ans, soit ils continueront à s’accrocher à la tradition, soit ils préféreront les originaux aux pâles copies de paroisses super vieillissantes et qui ont un certain esprit du monde depuis 50 ans (pourquoi aller dans une église catholique, si l’on a en mieux ce que l’on croit aimer dans un temple évangélique ou autre…).

    Mes termes sont peu diplomates, ils ne sont peut être et néanmoins pas si excessifs que cela…Derrière les rits il y a ce que l’on croit: la façon de prier conditionne aussi la façon de croire, même si la foi est un don de Dieu…

  3. zézé dit :

    Hélas, je crains que sans un retour en bloc vers la Tradition, il n’y aura plus de Foi sur terre. Alors, à nos Rosaires, et prions très fort pour que la Très Sainte Vierge aie pitié de nous au moment où son Très Saint Fils reviendra sur Terre. Que nous ayons la persévérance des Justes. Prions également St Michel Archange tous les jours, pour qu’Il protège la France, et le monde. Prions pour que nous ayons beaucoup de Saints Prêtres. Enfin, selon les Saintes Ecritures : l’Enfer ne pourra rien contre l’Eglise.. Alors prions aussi pour le Pape qui en a bien besoin.

  4. Frappin dit :

    Que peut-on attendre du Pape actuel?
    Voici le grand retour des années 70,nous émergions petit à petit et de nouveau nous sombrons !
    Le bilan de l’actuel pontificat est proche du bilan de Hollande pour la France.

  5. Henri81 dit :

    La reprise en main de la liturgie par le courant moderniste est manifeste au sein de l’Eglise après la parenthèse de Benoit XVI. Tout cela ne présage rien de bon pour l’avenir.

  6. Hervé Soulié dit :

    Au fil de toutes ces purges, nous sommes nombreux à perdre confiance dans le pape François.

  7. Calmein dit :

    La barque prend
    l’eau prete a sombrer prions et soutenons nos saints pretres qui souffrent dans cette eglise en folie

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »