En Une

Formidable lettre de Mgr Aillet

Commentaires (15)
  1. Patrick dit :

    Lettre magnifique et exemplaire , laquelle pourrait inspirer certains confrères de Mgr Aillet…….et surtout une mise au point sans équivoque adressée à ceux qui n’ont pas compris ( ou ne veulent pas comprendre !) le message évangélique et la pastorale de Mgr Aillet. Quel réconfort , merci Monseigneur, nous prions pour vous.

  2. Paul dit :

    Complet, clair et net.
    J’aurai juste trouvé encore plus percutant pour sa démonstration que Monseigneur dise qu’il avait le support de son conseil presbytéral (où normalement 50% des membres environ sont élus) plutôt que de son conseil épiscopal où les membres sont nommés par lui.

  3. lea dit :

    Comme il est “presque normal” depuis un certain temps, l’Église est attaquée de l’extérieur comme de l’intérieur! Les “fumées de Satan sont entrées dans l’Église” Paul VI et N-D de la Salette 1840, Marie-Julie
    Jahenny… nous le confirment : prière, pénitence, conversion ! Nos pasteurs, ont quitté un confort mondain pour la suite du Christ et trop souvent nous voudrions qu’ils soient “saints”; eux aussi sont en marche et ils ont besoin plus de notre soutien que de nos critiques. Il serait bon que chacun de nous entendant ou lisant des critiques se demandent avec humilité: que ferais-je à sa place? La réponse serait souvent un grand silence et les accuser ou participer à ces dénigrements est accusation sans preuve et injuste.
    Merci à Mgr Aillet de remettre les choses au point, clairement et d’enrichir par son action la vie de son diocèse.
    Suggérons les bonnes idées comme celle de l’évêque de Portsmouth, pourquoi ne pas la reprendre: il ne manque pas en France de jeunes pros pleins de foi et de dynamisme et que les “ainés” les suivent plutôt que de mettre des bâtons dans les roues. Je suis d’avant le concile, si les modifications “outrancières” sont, elles , à combattre , ne jetons pas le bébé avec l’eau du bain , mais développons le sens du sacré et lisons
    “Corpus Christi”(Mgr Athanasius Schneider) , mettons le en application personnellement tel que le met en oeuvre Mgr Aillet dans son diocèse et les vocations refleuriront !
    Alors , peut-être la France redeviendra Terre de Chrétienté !

  4. Sami dit :

    Le diocèse de Pau a de la chance .
    C’est ce que je pense après avoir lu cette lettre énergique, claire et sereine.

  5. Bruno ANEL, diacre du diocèse de Pamiers dit :

    “Là où est l’évêque, là est l’Eglise” disait St Ignace d’Antioche, voulant signifier par là que le pasteur était signe d’unité. En faisant un pas vers ses opposants, le P.Aillet se pose en gardien de cette unité. Car il ne peut y avoir de pasteur sans peuple, ou avec un peuple divisé. Cette longue lettre est aussi une reconnaissance des difficultés rencontrées par l’évêque, que ce soit avec des chrétiens inquiets d’une certaine restauration, ou avec les Basques toujours soucieux de leur identité.

  6. BABEY dit :

    Merci Monseigneur
    Aleth et Alain

  7. ROYAL dit :

    Merci, Monseigneur, pour cette lettre pleine d’amour et d’espérance.
    Notre Seigneur Jésus Christ est attaqué par les forces du mal (Golias,Sud Ouest…) dans cette société sans Dieu que l’on cherche à nous imposer à nous, les fils ainés de l’Eglise…
    Soyez fort, vous êtes un successeur des apôtres, et vous devez vous aussi porter votre croix à l’image de Notre Seigneur.
    Je prie pour vous et votre mission.
    Que Dieu vous bénisse et que la Vierge Marie veille sur vous, et
    Bonne fête de Noël, Monseigneur, dans la joie de la venue de l’Enfant Jésus dans la créche
    Pierre ROYAL

  8. de Segonzac dit :

    Voila une lettre magnifique ,pleine de charité, totalement conforme à la loi de l’eglise.D’une grande honnêteté chrétienne .Si seulement tous les diocèses avaient des évêque aussi responsables sur leur rôle de “bergers du troupeau” oui les vocations refleuriraient.

    Comme le signal Léa le Livre “Corpus Christi” est un livre d’une telle piété,adoration de la sainte hostie .Tout le monde devrait le lire

  9. LE GUEN dit :

    superbe lettre très bien rédigée. Merci Mgr Aillet

  10. Dorignac dit :

    Courage Monseigneur, nous avons le même adversaire: l’intolérance. La voix de la conscience réveillera les foules, l’Esprit Saint y veille…à conditions que des veilleurs soient !

  11. Sam dit :

    A l approche des fêtes de Noël, accueillons l enfant Jésus a la crèche, ne laissons pas le diviseur détourner nos yeux du petit enfant qui vient mettre la paix dans notre cœur . Si on lui demande qu elles sont ses blessures sur sa poitrine, tu leur répondras ce sont celles que j ai reçu dans la maison de mes amis , livre de zacharie

  12. LIBERT Pierre dit :

    Quand le coeur et l’intelligence sont au rendez-vous, voilà ce que cela donne. Nous sommes très loin de “Golias”!

  13. Jean-Vincent dit :

    Manifestement Monseigneur est Divinement inspiré.
    Que Dieu vous bénisse, puisse l’Esprit Saint Toujours vous éclairer.
    Et votre Lumière jaillir sur tous les Coeurs.

    AD MULTOS ANNOS Monseigneur !!!

    Et pour l’ennemi, prions.

  14. Villard Dominique dit :

    Quel réconfort de voir un pasteur courageux. Il est bien sûr attaqué. Souvenons-nous des attaques du Malin contre St Jean-Marie Vianney. Là où il y a des prêtres en soutane, il a de la visibilité. Là où l’Eglise est visible au sein du monde païen, elle est attaquée.
    Courage, nous sommes en UDP

  15. Dolores dit :

    Bien qu’habitant l’Espagne et n’appartenant donc pas au Diocèse de Bayonne-Lescar-Oloron, c’est avec grand plaisir et non moins grand réconfort que j’ai lu la lettre de Monseigneur Marc. J’ignore bien sûr toute la portée des “divisions” qui minent cette Église locale ou diocésaine… Pourtant, je ne puis éviter d’y voir le sceau, la marque de la Croix et de Notre Seigneur. Je vous assure de mon humble et pauvre prière, Monseigneur, afin que le Coeur du Chef des Pasteurs vous inspire en tout moment les mots et les gestes qui reconduisent et réunissent les brebis vers et en un seul troupeau, le Sien. Merci

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »