En Une

Le personnel politique est un peu à côté de la plaque

Commentaires (3)
  1. Sami dit :

    ” Le soubresaut identitaire d’un groupuscule qui n’arrive plus à trouver d’adversaire ”
    Ce jugement m’a paru juste en le lisant.
    Mais en prenant le temps de le méditer en le recopiant, une crainte est venue : Et si ces soubresauts étaient faits pour attirer l’attention de l’Ennemi public numéro 1 et s’offrir à faire partie de son arsenal ?
    Alors bien sûr, le groupuscule perdrait son identité, mais il se trouverait formidablement armé pour combattre le groupe auquel il appartient et qu’en groupuscule immature et pervers, il considère comme l’adversaire à abattre.
    Dans ce cas tous les moyens sont bons n’est-ce pas ?
    Pour le Groupuscule, ce qui l’empêche de vivre à sa guise, c’est son Groupe et les valeurs de son Groupe.
    L’Ennemi numéro 1 qui attaque son Groupe et les valeurs de son Groupe est, pour le Groupuscule, une chance à saisir ….

  2. Fleur de saint Joseph dit :

    Très bonne constatation où plusieurs membres de la classe politique et autres auraient avantage d’utiliser le comment se taire que le commentaire!

  3. Thierry dit :

    “Il ne s’agit selon le cardinal que d’un “soubresaut identitaire d’un groupuscule qui n’arrive plus à trouver d’adversaire” “.
    Je ne suis pas d’accord ! Mgr Vingt-Trois sous-estime largement les grandes capacités de nuisances du laïcisme en France ! Le Grand Orient est train de préparer la suppression de tous les régimes juridiques religieux spécifiques en métropole (Concordat d’Alsace-Moselle) et d’outre-mer !
    Mgr Vingt-Trois est beaucoup trop soumis et discret contrairement aux autorités d’autres religions de France.
    “Ne surtout pas faire de vagues !” c’est sa devise ! ce n’est pas ce que nous attendons du cardinal archevêque de Paris.

    http://www.fait-religieux.com/le-grand-orient-de-france-fait-25-propositions-pour-renforcer-la-laicite
    http://www.fait-religieux.com/france/laicite-1/2014/12/10/la-laicite-fetee-entre-apaisement-et-combat-

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »