Perepiscopus

La crèche c’est l’image d’une société pour la liberté, pour l’égalité et la fraternité

Commentaires (6)
  1. toto dit :

    Oui, les absents étaient Hérode et sa cour, les grands prêtres, scribes et pharisiens, tous ceux qui n’ont que faire d’un Messie différent de celui qu’ils souhaitaient dans leur petite cervelle.

  2. oplontis dit :

    quel dommage que la belle gueule, le charisme, le sens de la com’ et les relations de Mgr Di Falco soient si souvent au service d’idées tellement hétérodoxes…

    1. frère Atoy dit :

      Qui êtes vous pour juger de l’orthodoxie d’un évêque?Un pharisien?

  3. Sami dit :

    C’était trés joli ce rassemblement santons, de personnages arrêtés dans leur vie ordinaire comme chacun de nous . Mais Mgr Di Falco nous demande ce qu’il y a de mieux à mettre dans sa crèche .
    Sans prétendre ajouter, je tournerai mon regard vers les personnages essentiels qui ne sont pas provisoirement arrêtés dans leur mouvement mais qui sont pour toujours le Don de Dieu les bras ouverts , et l’Adoration de Dieu inclinée vers Lui.

  4. Sami dit :

    Frére Atoy, vous approuvez le commentaire de Toto ?
    Ne pensez-vous pas qu’il y a une communauté à défendre derrière Hérode, les scribes, les pharisiens et tous ces gens à la petite cervelle dont le Messie qu’ils attendent ne ressemble pas trait pour trait à Jésus?

  5. alex dit :

    délire maladif peccamineux: diagnostique.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »