En Une

200e anniversaire de l’ordination du curé d’Ars

Commentaires (5)
  1. Michel G. dit :

    Je suis un peu étonné que personne ne semble mentionner un “monument” qui se trouve dans l’ancien monastère de la Visitation de la petite ville de Vif, près de Grenoble, : il s’agit du maître-autel qui se trouvait au grand séminaire de Grenoble. Ce fut le maître-autel de l’ordination de J.M. Vianney (13 août 1814) et c’est là qu’il célébra ses trois premières messes.

    Au moment de mes vacances à Vif, vers 2004, une religieuse me fit savoir que bon nombre de prêtres du monde entier passaient pour y célébrer leur messe.

    1. M.-A. C. dit :

      Après la fermeture du monastère de la Visitation, l’autel a été transporté à la cathédrale Notre-Dame de Grenoble. Il est actuellement placé dans la chapelle du Sacré-Coeur.

  2. joëlle dit :

    ça c’étais un bon prêtre très spirituelle et profond etc…. au moins lui par rapport à certains prêtres ne suivais pas le Satan .
    se donnais entièrement au brebis les écoutais , les recevais, les fortifiais spirituellement il étais un vrai pasteur montrant le vrais chemin du ciel il étais un exemple ou le pasteur na rien à ce reprocher . tout donner au brebis que notre Seigneur lui avais confier , il ne disais pas comme les prêtres de maintenant qu’il étais fatiguer , et que c’étais pas à lui de faire cela ou encore cela il savais que le prêtre doit avoir du zèle et non être très intime avec les brebis qui de nos jours éloigne les prêtres de leur devoir du ministère et de leur sacerdoce
    les prêtre on un grand tort de ne plus pratiquer le jeûne , ce qui on le voie aujourd’hui à ouvert la porte dans la bergeries ( les églises ) au crétin de Satan , et maintenant on le paye tous .

  3. joëlle dit :

    ça au moins c’étais et c’est un bon prêtre un très bon pasteur qu’on ( brebis ) pouvais suivre sans aucun risque pour nous brebis que nous somme . il étais un exemple et le pasteur ( le curé ) modèle à suivre .
    ha !!! à quand un vrai Prêtre comme cela ? pour un monde qui en à tant besoin de plus en plus .

  4. théofrède dit :

    toutes ces cérémonies se dérouleront-elles selon le rite lyonnais, qui fut celui que célébra toute sa vie le saint curé d’Ars, ou selon l’un des deux rites romains ?

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »