En Une

Les évêques de France appellent à prier pour la paix en Ukraine

Commentaires (4)
  1. Jean de Préaudet dit :

    A propos du communiqué de la CEF invitant à prier pour la paix en Ukraine.

    Les éléments de langage utilisés par la CEF ( qui serait opposé à la paix et à la justice?) sortent tout droit des ateliers travaillant pour la gouvernance mondiale, celle-là même qui en 1990 a fabriqué par la violence une Ukraine qui n’ avait jamais existé comme nation souveraine…La théologie catholique et donc la politique catholique repose sur un a priori épistémologique : le réalisme critique. Voir, juger, agir : c’ est la seule démarche digne de l’ homme créé par Dieu, un homme doué de raison . L’ histoire est sans équivoque : l’ Ukraine n’ a été et ne peut être qu’ un espace de transition, une marche entre l’ empire russe et l’ Europe occidentale . Ces réalités géographiques ( l’immensité, la platitude) ont imposé des structures politiques, l’ Empire, nécessairement décentralisé, par conséquent autoritaire afin de maintenir le minimum de cohésion et de sécurité. La permanence frappante de cette organisation a engendré des réalités culturelles, religieuses, humaines et… militaires.
    Il suffit d’ ouvrir les yeux : Googlemaps, Sébastopol… Plus de cent bateaux de guerre à quai dans le plus vaste arsenal maritime du continent euro-asiatique, avec ses dépôts de carburant et de munitions, ses bassins de radoub, ses docks flottants, ses casernes, ses batteries de missiles anti-aériens; des centaines d’ avions de combat de tous types visibles en bord de piste sur quatre ou cinq aérodromes alentour, sans compter les multiples installations souterraines à l’ épreuve des bombardements classiques…Et vous voudriez que la Russie renaissante abandonne les instruments de sa puissance pour sombrer avec l’ Union européenne et les Etats-Unis dans la servitude de l’ argent, du sexe, de la drogue, de l’ anarchie, de la dénatalité, de l’ immigration sauvage…
    Allons ,Messeigneurs, réveillez-vous ! Le retour à la foi en Jésus-Christ, les séminaires pleins, la liturgie séculaire célébrée avec ferveur ( et pas seulement par des minorités âgées et méprisées ), la coopération du pouvoir temporel et de l’ autorité spirituelle, c’ est en Russie et pas dans “notre république ” que cela s’ observe ! Pour faire la paix avec la Russie, commençons par l’observer, la comprendre, l’ aimer. Le reste nous sera donné par surcroît…
    Jean de Préaudet.

  2. Marie dit :

    Pourquoi ne pas aussi prier pour la Grèce ?
    Curieux comme la haute finance qui domine l’Europe ne pose pas trop de problème à l’Eglise…
    Enfin, merci de ne pas prendre systématiquement parti CONTRE les pays orthodoxes…

  3. Pauvre pécheur que je suis dit :

    C’est un bon exemple et malgré tout, tous les pays ont besoin de prière dans ces temps difficiles..

  4. YR dit :

    On aimerait entendre aussi nos évêques sur d’autres sujets très actuels et très importants. Ne doivent ils pas s’occuper en priorité du spirituel ?

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »