En Une

Mgr Schneider a visité le séminaire de la Fraternité Saint-Pie X de Winona (Etats-Unis)

Commentaires (4)
  1. Franz dit :

    Prions pour qu’un axe de résistance à l’hérésie moderniste se forme enfin. Nous en avons besoin depuis longtemps mais maintenant que les choses se précisent…

  2. C dit :

    Pourquoi des prélats conservateurs sont-ils autoriser à visiter la fsspx et des prélats et religieuses de la pire “progressie” ont-ils été châtier les franciscains et franciscaines de l’immaculée ou l’évêque de Ciudad del Este? Leur rapport au retour permettrait-il plus facilement à Rome de les classer dans le rang des bons ou des mauvais, ou de leur faire choisir leur camp, voir de leur faire quitter Rome? De les mettre au placard, comme c’est arrivé au cardinal Burke?
    Rome serait-il fort avec les loyaux sans troupes et faible avec les dissidents avec des troupes ?
    Rome voudrait-il encourager les traditionnalistes à partir tous avec un statut plus ou moins version fsspx, pour pouvoir mieux jouer dans sa cour avec sa “progressie”?! Deux églises à deux vitesses de salut, celle d’une pastorale sans règle, et celle d’une règle qui structure la pastorale; celle du “qui suis je pour juger” théorique mais devenu pratique et qui se construit de nouvelles chaines, et celle de la liberté, une liberté par rapport au salut qui ne s’affirme que dans la connaissance de bien et du mal.
    Quelle tristesse de penser que l’on vient à se questionner sur la stratégie romaine au lieu de s’occuper de son salut?

  3. le sauze dit :

    revenons à la sainte doctrine de l’église; finissons avec cette hérésie moderniste où on fait n’importe quoi et tout ceci sans aucun respect….etc…etc….dieu reconnaitra les siens….

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »