En Une

Le Motu Proprio dans le diocèse de Chicoutimi (Canada)

Commentaire (1)
  1. Pauvre pécheur que je suis dit :

    Suivons le Magistère de l’Église pour ne pas diviser + + +

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »