Perepiscopus

Mgr Aillet dénonce les groupes qui se constituent en opposition

Commentaires (4)
  1. emilia dit :

    Mgr Aillet reprend ses ouailles et les exhorte à corriger leurs défauts pour le carême. Par contre lorsque le St Père dénonce un mauvais état d’esprit on ne sait pas à qui il s’adresse réellement et la correction à faire devient plutôt suspicion puisque les personnes qui doivent s’amender ne sont pas clairement désignées.

    1. jean Paul dit :

      Ceux à qui s ‘ adresse le Saint Père le savent très bien ….

  2. Pauvre pécheur que je suis dit :

    Dixit : Il y a ensuite ce que le Saint-Père appelle la « maladie des cercles fermés », ces groupes qui se constituent en-dehors du Corps et en opposition avec lui, qui évitent le « corps à corps » et qui développe des idées de l’Eglise qui deviennent auto-référentielles, et finalement déconnectées de la vie ordinaire du Corps ecclésial. Cessons donc de dénoncer nos frères, résistons à cette tentation du démon et choisissons la voie du dialogue fraternel et de la réconciliation. Ce pourrait être notre effort de Carême. »

    C’est une belle réalité qui nous concerne tous et sans exception ! Par contre, il ne faut pas devenir complice du silence en regard de l’ensemble des erreurs de nos sociétés contemporaines !

  3. gerard 2 dit :

    Je suppose que cet article s’adresse à Manuel Vals !

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »