Brèves

Mgr Williamson sacrerait un ou deux évêques

Commentaires (8)
  1. Bruno ANEL dit :

    Ce ne serait pas la première fois que cela arriverait. Mais la question est la suivante: L’Eglise Catholique considère-t-elle comme valides les ordinations d’évêques faites sans mandat du pape ? En reconnaissant de facto comme non licites mais valides les ordinations de prêtres faites par les évêques d’Econe, Benoît XVI a répondu à la question… sans y répondre explicitement. Cela pose un problème: dans ce cas, toutes les ordinations faites dans la continuité apostolique sont valides : celle des évêques orthodoxes bien sur (cela n’a pas toujours été évident!), mais aussi les anglicans (tant pis pour Léon XIII qui a dit le contraire), les vieux-catholiques, et bien sûr les évêques de l’Eglise “patriotique” chinoise.

    1. TM dit :

      La succession apostolique suppose une ordination qui soit valide, selon un rituel qui exprime la foi catholique. Si un évêque ordonne selon le rituel protestant, ça va pas faire un nouvel évêque mais uniquement un pasteur protestant. Or c’est ce qui s’est passé pour les Anglicans, qui sous Elisabeth 1ere ont adopté des rituels très influencés par le protestantisme, qui ne reflétaient plus la conception catholique du sacerdoce. C’est ce qui a motivé le jugement du pape, selon lequel les ordinations anglicanes étaient invalides. Du coup, les anglicans ont réagi en se faisant réordonner par des Vieux catholiques, qui théoriquement avaient encore la succession apostolique. Ce qui fait que des évêques anglicans peuvent remonter jusqu’à Bossuet. Mais la situation est confuse, avec des lignes valides et d’autres qui ne le sont pas. La pratique actuelle est donc de réordonner, et pas “sous condition”.

  2. lianne dit :

    Si Rome voulait reconnaître les erreurs de pastorale de Vat. II et permettre plus facilement la messe Tridentine dans toutes les églises tout cela cesserait !
    Cette décision n’a rien à voir avec la décision qu’avait pris Mgr Lefebvre qui voulait faire perdurer son œuvre et dont Rome refusait l’ordination des séminaristes qu’il formait selon le rit traditionnel (s’il venait à disparaître). Rome a mis beaucoup de mauvaise volonté à répondre à ses souhaits et porte aussi la responsabilité de l’acte posé par Mgr Lefebvre car certaines conférences des évêques, surtout la celle de la France, qui s’y opposaient fermement.
    Mgr W. , ayant quitté son église protestante, devenu évêque par Mgr Lefebvre et maintenant indépendant depuis son départ de la FSSPX veut surement protéger son œuvre en pensant à l’avenir.
    Mais réitérer un acte séparatiste serait à nouveau très dommageable pour l’Eglise, espérons qu’il n’ira pas jusque là.

  3. Sammy dit :

    A la question : “L’Eglise Catholique considère-t-elle comme valides les ordinations d’évêques faites sans mandat du pape ?” La réponse est évidemment oui car le sacrement est valide mais est un acte schismatique car il y a rupture de communion de charité du fait que l’évêque ordonne des évêques en désobéissant au Pape. Pour la question des anglicans, le sacrement de l’ordre n’est pas valide du fait qu’il y a une erreur dans la prière d’ordination épiscopale ce qui fait qu’il y a une rupture dans la succession apostolique. Ce qu’a dit Léon XIII dans “Quod Apostolici” reste toujours d’actualité. Les ordinations “orthodoxes” sont reconnues valides par l’Eglise.

    Pour les évêques chinois, je ne sais pas car cela dépend des évêques qui les ont ordonnés. Sont-ils valides ? That is the question !

    Maintenant, pour ce qu’a sit Lianne “Si Rome voulait reconnaître les erreurs de pastorale de Vat. II et permettre plus facilement la messe Tridentine dans toutes les églises tout cela cesserait !”

    Je pense qu’il y a erreur car l’Eglise n’oblige personne sinon à faire des chois mais une personne qui fait des choix est responsables de ceux-ci. Selon Lianne, Rome “porte aussi la responsabilité de l’acte posé par Mgr Lefebvre”. Ben voyons,comme si mgr Lefebvre n’était pas libre de ses choix. L’ordination des 4 évêques, il en est le seul responsable car c’est lui qui a posé l’acte de le faire (avec mgr de Castro Mayer mais ça c’est une autre histoire !).

  4. Hervé Soulié dit :

    Infiniment regrettable…
    Mais qui sera l’évêque co-consécrateur ?

  5. Le Guen dit :

    Entièrement d’accord avec Sammy, chacun est responsable de ses propres choix. Rome n’a jamais obligé personne à rester dans l’Eglise, que ce soit un évêque, un prêtre, un laïc. Bon s’il y en a qui joue les marathons des discidences et séparations successive, y’a comme qui dirait un big problem. Cela devient un peu le raccourci facile de dire “tout est de la faute de vatican II”. C’est de l’irresponsabilité. Déjà c’est pas “Vatican II” qui est responsable de tout ce qui arrive, mais plutôt l’interprétation de certains gauchisants ont fait de Vat II, et moi je dis chacun est responsable de ces choix. Perso, je ne pense pas que ce soit une bonne stratégie pour Mgr Williamson de sacrer des évêques, en plus après s’être séparé de la frat. St Pie X. Qu’est ce qu’une scission de plus va apporter à l’Eglise et surtout au salut des âmes, car après tout le problème il est là. Après s’il y a une complaisance dans les scissions des uns et des autres, c’est pas comme ça qu’on va résoudre le pb du modernisme infiltré dans l’Eglise, on a plutôt besoin des forces vives de tout le monde. Je connais pas bien les moines d’Avrillé, mais là si aussi on collectionne les ruptures, y’a comme qui dirait un schmol’du.

  6. chui Zemmour dit :

    je n’approuve pas Mgr Williamson, Mais quand le Pape François dit qu’il est l’évêque de Rome, mais n’appuie pas pour dire qu’il est vraiment le chef de l’Eglise Catholique ne se met-il pas en porte à faux? et donc les évêques chez eux font ce qu’ils veulent, ce qui est le cas dans bcp de diocèse en France. A l’ancien évêque de Rodez quand quelqu’un lui disait qu’il devait laisser la messe tridantine, il répondait que le Pape faisait ce qu’il voulait à Rome( et on était sous Benoît XVI) et que lui était à Rodez qu’il faisait ce qu’il voulait, il avait une belle conception de l’Eglise universelle!

  7. karr dit :

    Que l’on en finisse une bonne fois pour toute et que la Fraternité Saint-Pie X rejoigne le giron de l’Eglise,le concile ne sera jamais abrogé ,ce serait une première dans l’histoire, faisons donc avec pour l’instant en priant afin qu’un autre concile soit convoqué et qu’il en sorte un renouveau dans la fidélité doctrinale .
    Les chrétiens sont attaqués de toutes-parts l’heure est très grave,la Fraternité Sacerdotale St-Pie X doit rejoindre les rangs en conservant sa spécificité.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »