Église universelle

Décès du Catholicos-Patriarche de l’Église assyrienne de l’Orient Mar Dinkha IV

Commentaires (2)
  1. ROMANOS dit :

    ROMANOS s’associe de tout cœur à l’hommage, véritablement œcuménique, rendu ici, à une grande figure du christianisme d’Orient, par “Riposte Catholique”, qu’il remercie vivement.

    Notons que la déclaration christologique signée en 1994 avec S.S. Jean-Paul II, reprenait, mots pour mots, en l’explicitant, “l’orthros” (cf. conclusions) de l’immense IVème Concile œcuménique, tenu en 451, à Calcédoine : “… une seule personne réunissant les deux natures, humaine et divine : sans confusion, sans altération, sans division et sans séparation …”.

    Rappelons que l’Église de Perse d’alors (Catholicosat de Ctésiphon), dite nestorienne, n’était pas représentée à Chalcédoine, ayant déjà rompu avec l’Église Universelle, lors du IIIème Concile Œcuménique, tenu à Éphèse, en 431. Le tout dans un contexte difficile de rivalités politiques et de guerres entre les empires romain et Sassanide (cf. perse).

    c

    o

    36

  2. Jean Ferrand dit :

    Certes ces hérésies sont verbales et non intentionnelles. Mais les coptes (ex-monophysites) rejettent toujours le concile de Chalcédoine, tandis que les assyriens (ex-nestoriens) rejettent encore le concile d’Éphèse. Là est la difficulté. Ces schismes ne sont donc pas encore résorbés, ecclésiologiquement parlant, pas plus que le schisme grec.

    Pour le dire d’une autre manière, les célébrations communes, l’intercommunion, ne sont pas encore possibles.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »