Perepiscopus

Mgr Ravel honore les prêtres de la Grande Guerre

Commentaires (5)
  1. Courivaud dit :

    C’est une bonne chose.
    Dommage que Mgr Ravel ne se manifeste que maintenant, mais mieux vaut tard que jamais, car les autres évêques, y compris ceux que l’on qualifie de “bien” font preuve d’un silence bien étrange pour marquer l’événement, ce qui, si ce silence perdure serait une nouvelle injustice pour nos ancêtres qui se sont si durement battus, et pas seulement les prêtres que l’on a, en parfaite illégalité, envoyés sur le front pour être en première ligne.

  2. Françoise dit :

    Un bel effort de restauration du christianisme dans notre France sinistrée (sinistra = la gauche) à la gloire des prêtres et séminaristes victimes de la Grande Guerre dont on espère que personne n’entravera le déroulement !

  3. Galvan Benoist dit :

    Cher Courivaud,

    Visitez donc le site du diocèse aux armées françaises. Vous pourrez constater que Mgr Ravel s’exprime sur le centenaire de la Grande Guerre depuis longtemps déjà. Cela vous évitera de faire des critiques inutiles et mal à propos.
    L’abbé Galvan, aumônier militaire.

    1. Courivaud dit :

      D’accord, monsieur l’abbé,
      Mais comment se fait-il que cette communication n’intervienne que maintenant sur un site “ouvert à tous” et pas seulement sur un site diocésain ? Le fait de dire que mieux vaut tard que jamais est-il déjà une critique inutile ?

      Et puis comment se fait-il que les évêques en France aient si peu communiqué sur le centenaire de la Grande Guerre ? Là dessus, vous ne m’avez pas répondu.

      Vous avez sûrement les deux réponses. Merci par avance de nous les communiquer.
      Respectueusement.

  4. Maurice dit :

    En tout cas, je n’ai pas entendu parler de cette inauguration ailleurs qu’ici et sur les sites chrétiens ; si, il y a dans « La Croix ».
    Une recherche sur le net nous donne confirmation que cette information a été bien silencieuse.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »