Rome

Une messe selon le rite arménien ?

Commentaires (3)
  1. moreau dit :

    le pape ignore la forme extraordinaire … alors le rite arménien …vous rigolez !!!!

    1. BM dit :

      Heureux les artisans de paix !…Enfants de Dieu sera leur nom !!!

  2. ROMANOS dit :

    Sait-on que toutes les Eglises orthodoxes (sauf celle de Finlande) et toutes les Eglises orthodoxes-orientales (dont l’Eglise apostolique arménienne) suivent le même comput, dit “julien” (ainsi d’ailleurs qu’une partie des communautés catholiques orientales qui en sont issues).
    Ainsi, en cette année 2015, la fête de Pâques, selon le “saint-calendrier”, suivait d’une semaine la Pâques des latins, célébrée selon le comput “grégorien”.
    Ce qui implique que la courageuse dénonciation officielle par S.S. François de ce qu’on a fini justement (à la suite de la Shoah) par appeler le génocide des arméniens (avec lesquels il convient de ne pas oublier d’associer les chrétiens chaldéens et syriaques, qui subirent aussi le même sort et à la même époque de la part de l’Etat turc … ) a eu lieu pour eux, le jour de la “Fête des fêtes”.
    Faut-il voir dans cette occurrence exceptionnelle, au delà d’un magnifique geste de portée pleinement œcuménique, un clin d’œil de la Providence, semblant signifier que toute “Passion” est susceptible d’être suivie par une “Résurrection” , toujours possible dans la “Miséricorde” divine, fêtée ce jour là à Rome ?

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »