En Une

Louis et Zélie Martin : une canonisation pour le synode sur la famille

Commentaires (7)
  1. zézé dit :

    Que le Saint Esprit Le guide et l’éclaire ! afin que ce merveilleux couple qui a su donné à Jésus toutes leurs filles, dont la petite dernière est la Grande Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus et de la Sainte Face ! que Dieu veuille guider le Pape afin que ce saint couple soit sanctifié sur les Autels, afin que Satan n’aie pas le dernier mot : l’union de couples homosexuels, GPA PMA, et la communion des divorcés… tout ce qui est contraire à la Loi de Jésus et le contraire de ce qu’a vécu ce saint couple : ZELIE et LOUIS qui ont su offrir leurs maladies et souffrances à Celui qui avait béni leur union si magnifiquement !

  2. Sami dit :

    La photo est éloquente, vous ne trouvez pas ?
    Chacun de ces deux visages exprime intensément : l’élévation mystique et la douloureuse profondeur dont la jeune Thérèse a fait une synthèse .

  3. Cassianus dit :

    Une fois que l’on a dit que la sainteté n’est pas de l’ordre de l’imitation, on ne voit plus pourquoi elle devrait être donnée en exemple. Tous les anciens Saints sont devenus saints en essayant d’imiter d’autres Saints. Il est vrai qu’ils ne se souciaient pas de savoir s’ils imitaient des Saints marqués par le “jansénisme”. Comme ils voulaient avoir en eux les mêmes sentiments, ils voulaient avoir aussi les mêmes pensées.

    Le culte des Saints a perdu d’ailleurs tout son sens depuis que les prédicateurs ne parlent plus des fins dernières et ne s’intéressent pas non plus aux grâces d’oraison ni aux miracles. J’écris “les prédicateurs” pour ne pas écrire “l’Eglise” et que l’on me réponde que l’Eglise est sainte et par conséquent infaillible… Mais la froideur à l’égard du surnaturel et l’irrévérence à l’égard des extraordinaires mortifications des Saints qui justement étaient gratifiés des consolations spirituelles et des dons “charismatiques” les plus extraordinaires a bien été orchestrée par les plus hautes autorités de l’Eglise depuis le commencement de son effroyable décadence théologique des années conciliaires et post-conciliaires.

  4. Philibert dit :

    Il est quand même temps de rétablir la vérité : si Louis et Zélie Martin sont canonisés, ils ne seront pas le premier couple de l’histoire à l’être.

    Avant eux, il y eut saint Elzéar et sainte Delphine, au XIIIème siècle. Il est vrai qu’eux deux formaient un couple très spécial, en ce sens qu’ils se sont séparés pour fonder chacun un ordre monastique.

    Bien avant eux, l’Église compte une quinzaine de saints couples, dont le plus “récent” était composé de saint Blandin et sainte Salaberge, qui vécurent au VIIème siècle et qui eurent au moins cinq enfants, dont deux sont devenus saints : Anstrude et Baudouin de Laon.

    Bien sûr, quatorze siècles ont passé depuis saint Blandin et sainte Salaberge, bien oubliés de nos jours, et qu’ils sont devenus saints à une époque où les procès en canonisation n’existaient pas, mais il n’en reste pas moins qu’en attendant des saints plus “modernes”, saint Blandin et sainte Salaberge sont un saint couple qu’il est permis de prier.

  5. sygiranus dit :

    Ma foi, si Louis et Zélie Martin peuvent maintenir le futur Synode dans la ligne droite des enseignements de l’Église, ce sera un miracle confirmant leur canonisation !

  6. yvan dit :

    “Peut-être parce que jusque-là – où en tout cas pendant toute une période de la vie de l’Église –, on avait tendance à considérer la vie consacrée comme une voie supérieure à celle du mariage.” Mais cela n’a pas empêché l’église de canoniser Saint Henri II et sainte Cunégonde au XIIe siècle… Pourquoi vouloir toujours se placer en rupture ?

    1. Cassianus dit :

      La supériorité de la chasteté consacrée sur le mariage a été, de plus, enseignée explicitement par le Concile de Trente, contre les Protestants et en parfait accord avec la doctrine de Saint Paul sur le mariage et la continence volontaire.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »