Perepiscopus

Nominations dans le diocèse de Belley-Ars

Commentaires (3)
  1. vendome dit :

    Cela concerne 15 prêtres restant dans le diocèse.

    Peut-être y a t’il d’autres prêtres en activité?

  2. Le Guen dit :

    Moi j’ai vraiment l’impression que la nomination des prêtres c’est le jeu des chaises musicales. J’ai pas vraiment d’avis, est-ce qu’un prêtre comme autrefois doit rester toute sa vie ou de longues années dans sa paroisse. Mais je comprends pas trop l’intérêt des chaises musicales, tous les 6 ans, c’est court pour mettre en place une pastorale digne de ce nom. Sur ce ce qui compte c’est le salut des âmes, c’est que la France se remette en marche, laïcs, clercs, religieux(ses)… et que les messes soient dites correctement que ce soit en forme ordinaire et extraordinaire, que nos prêtres parlent de la confession, car c’est le grand oublié des sacrements. Mais peut-être si une paroisse “n’est pas facile” (trajets, éloignements, paroissiens à forte tête, ou le contraire ramollo), c’est mieux de changer les prêtres, je connais des paroisses qui ont fait virer leur prêtre, même ds des paroisses dites “tradi”, eux c’est par orgueil, parce que le prêtre ne correspondait pas à ce qu’ils en attendaient, enfin qu’est ce qu’ils en attendaient d’ailleurs, souvent ils refusaient de faire le deuil du précédent et ça ça me pose pb. Les laïcs prennent trop de pouvoir à mauvais escient dans les paroisses. Je connais un prêtre africain qui n’a pas oser exposer le Saint-Sacrement pdt 3 ans, il sortait simplement le ciboire à cause des laïcs, non mais c’est pas vrai. Au bout de 3 ans il a compris qu’il n’avait pas leur avis à leur demander. Et il a fait du très bon travail et était très apprécié. Il est venu fréquenter la paroisse tradi d’à côté, on lui en avait taillé un costard de ma paroisse tradi “comment tu vas faire avec eux ?” dixit des prêtres et des laïcs. Et il a fait, certes il ne disait pas la messe en latin, mais faisait de très belles messes, et homélies et a remis à l’honneur la confession, le mariage. Nous l’honorions de notre chorale et de tout notre soutien. Mais ayant déménagé en Bretagne, j’ai appris par feuillet de l’Evêque en venant en vacance ds cette paroisse que ces mêmes tradi ont viré un très bon prêtre formé à l’école de Charles de Foucault et ayant par ailleurs de graves pb de santé qu’il cachait. Mais il pouvait vivre avec. Il était jeune. C’est honteux de mettre un prêtre en danger. Et l’évêque que je porte pas forcément dans mon coeur a tapé du poing sur la table. Ils ont choisi leur prêtre tradi certes, mais qui niveau commérage et médisance et calomnie a suivi ses paroissiens. Donc attention, la Tradition oui, mais ne pas tomber dans l’orgueil, en ayant le sentiment, qu’on peut simplement tous avoir, moi la première d’être meilleur que les autres. On doit se soutenir dans le bien en paroisse et quand ça va pas, faire ce que dit St Paul, se reprendre les uns les autres en toute humilité et sagesse.

  3. gege dit :

    Changement d’herbage réjouit les veaux.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »