En Une

Une écologie fraternelle : une attention prioritaire au service des plus faibles

Commentaires (8)
  1. Courivaud dit :

    “La mentalité utilitariste occidentale”…. On ne saurait limiter l’utilitarisme à l’écologie ; le respect de la vie
    aussi !
    Monseigneur se garde bien d’en parler et pourtant le respect de la vie, c’est aussi une forme d’écologie.

    En tout cas, on ne l’a pas beaucoup entendu pour nous parler de la défense du mariage conforme au droit naturel, de la lutte contre l’avortement, légal ou clandestin ou de l’euthanasie.

    Je crois en outre que dans cet évêché :
    – les finances sont mal au point,
    – plus de la moitié des prêtres ayant reçu la charge de paroisses ont plus de 60 ans,
    – il n’y a pas eu d’ordinations depuis plusieurs années….

    Ceci explique peut-être cela, dans un des diocèses qui, naguère (jusqu’au début des années 70) passait pour l’un des plus religieux de France…..

  2. Alex dit :

    Encore du “mother-planet” complètement new-age, ras le bol!
    y en a marre de ce pantéisme socialiste écolo-marxiste.
    Ce que c’est tordu et superficiel comme déclaration à la françois d’assise, un tantinet “dérangé”.

  3. Lemaire dit :

    Très beau message qui n’oublie nos frères inférieurs dans l’économie du salut.

  4. Paul dit :

    Franchement, c’est insupportable, ces discours fumeux de nos évêques qui sont en réalité des discours de diversion pour faire comme si on s’intéressait aux problèmes sociétaux mais en prenant bien soin d’éviter de parler de ce qui est important et très grave; des horreurs se passent sois l’égide du pouvoir en place: loi qui institue l’euthanasie sans le dire, suppression de la semaine de réflexion pour l’IVG, charcutage facilité des embryons, tout cela faisant suit au mariage et à l’adoption ouverts aux couples de personnes de même sexe, et maintenant réforme des collèges qui supprime dans l’enseignement tout ce qui est le plus à même de former les esprits, notamment en développant l’esprit logique et l’esprit critique, avec en particulier la suppression du latin etc…etc…

    Et de tout cela, qui est un vrai naufrage,- d’ailleurs qui pénalisera en priorité les plus faibles auxquels notre évêque de Mende se targue d’être le grand défenseur -, pas un mot!!!!

    C’est profondément choquant, et grave de conséquences; Et d’autant plus choquant que non seulement nos évêques ne disent mot des horreurs qui se passent à grande vitesse sous nos yeux, mais encore, ils en sont pour une bonne part la responsabilité objective. En effet, alors que le pape Benoit XVI avait invité énoncé la règle de conduite, pour les électeurs, de ne pas voter pour des candidats dont le programme transgresse des PRINCIPES NON NEGOCIABLES, en fait ceux qui se rapportent au respect de la famille et de la vie, tout ce qui est bafoué honteusement aujourd’hui.(au passage, l’écologie n’en faisait pas partie).Or Mgr VINGT-TROIS s’est permis, à la veille des élections présidentielles, de DECLARER NULS ET NON AVENUS ces principes. Il a joué ce faisant un rôle notable en faveur de l’élection de Fr Cdéclarer nulset présidentielles, r6

  5. Myriam dit :

    Une petite histoire de St Francois
    Pour grenouilles en cuisson douce…

    Silence sur le crime contre l’humanité
    Silence sur l’euthanasie
    Silence silence silence
    Laisser mourir dans le silence
    Seuls les broyeurs de vie se font entendre!
    Et les ronronneurs censés être des bergers!!!!

  6. Paul dit :

    ( Paul, suite et fin )

    Mes excuses aux lecteurs: j’ai du faire une fausse manœuvre, et mon texte est parti avant achèvement.

    Mais vous aurez facilement compris le sens général, et deviné qui est le Fr apparaissant dans les derniers mots. C’est bien sûr François Hollande!

    J’achève donc, en reprenant à partir de début de la dernière phrase qui était tronquée.

    Il (il s’agit de Mgr Vingt-Trois) a joué un rôle notable en faveur de l’élection de François Hollande. En effet, le respect de l’invitation du pape Benoit XVI à ne pas voter pour un candidat affichant un programme contenant des transgressions des principes non négociables devait conduire à ne pas voter pour lui, puisque précisément le programme de François Hollande était rempli de telles transgressions, celles justement que l’on voit se réaliser implacablement les unes après les autres. Ainsi, en déclarant nuls et non avenus les principes non négociables en tant que devant conduire à éliminer de son vote ceux qui les transgressent, Mgr Vingt-Trois a bel et bien objectivement contribué à l’élection de François Hollande, et par suite à l’advenue de toutes ces horreurs annoncées que nous voyons se dérouler sous nos yeux; Et qu’on ne nous dise pas que ça n’aurait rien changé, car l’élection de François Hollande a quand même été assez serrée ,et de toute façon, Mgr Vingt-Trois n’avait pas à faire prendre le risque de ce malheureux résultat.

    Cela est très grave et choquant. Et cela d’autant plus que, loin de se repentir ensuite, nos évêques, dans leur grande majorité, ont pris leurs distances plutôt qu’accordé leur soutien bienveillant au mouvement droit et généreux de ces nombreux fidèles qui se sont levés pour défendre le mariage, et les enfants que cette loi infâme expose à se voir priver, par décision de la République, alors que rien n’y oblige, de père ou de mère, sous la forme d’être donnés en adoption à des couples de deux hommes ou de deux femmes!!! Non seulement ceux qui se battaient courageusement pour tenter d’écarter ces horreurs n’ont pas été encouragés, mais ILS ONT ETE SCANDALEUSEMENT MEPRISES ET CALOMNIES par des évêques comme MGR DAGENS qui ont prétendu traiter ceux qui se levaient avec droiture et courage contre les ignominies qui se préparaient, d’intégristes et de “repli sur soi”!!!

    Et quand aujourd’hui on en appelle nos évêques pour qu’ils veuillent bien réfléchir à tout cela, envisager de se remettre quand même un peu en cause, au moins à accepter de dialoguer, on se fait jeter avec un MEPRIS GLACIAL, COMPLETEMENT NUL NE SERAIT-CE QUE D’UN SIMPLE POINT DE VUE PASTORAL.

    Alors que faire? Que faire? Que faire? Que faire? Que faire? Que faire? Que faire? Que faire?……

    1. Yr dit :

      Faites comme beaucoup de fidèles… ne chercher plus à comprendre ces hommes d’Eglise, ils sont sur le mauvais chemin depuis qu’ils appliquent “l’esprit de Vatican II”. (Ils ont ouvert l’Eglise au monde). ) Il ne faut pas suivre des aveugles, il faut revenir vers l’Evangile tout le reste nous conduit vers l’apostasie.
      Relisez Benoit XVI, notre doux pape qui s’est retiré pour prier, Lui, qui a rendu la Messe traditionnelle à l’Eglise, souffre surement beaucoup !!!
      Rejoignez la Tradition, c’est la vraie église de Jésus pour l’instant, lisez le Salon Beige, prier avec Marie (lisez ou visitez Fatima, La Salette, Kerizinen, San Damiano… il y a si longtemps qu’Elle nous a averti de ces temps actuels et que nous n’entendons rien, allez voir le film documentaire sur “M 3è secret de Fatima”.-
      Malheureusement ce film est frappé d’ostracisme, on se demande bien pourquoi).
      Faites les pèlerinages si vous pouvez cela redonne du courage. Faites une retraite de St Ignace ça recadre bien des choses de notre vie.
      Mais le Renouveau va venir, n’en doutez pas… juste après la grosse tempête que nous avons méritée.
      Notre Seigneur a eu Sa passion, c’est maintenant celle de l’Eglise. UDP et courage…

  7. Virginie dit :

    Paul a tout à fait raison. Il oublie même la trahison de l’enseignement catholique qui, à travers son APEL (association des parents de l’enseignement libre), soutient la réforme du collège de la Ministre de l’Education nationale qui sape les bases de notre civilisation à travers la suppression des langues anciennes. On sait bien que l’enseignement catholique est sous l’autorité des évêques. Le cauchemar continue…

    Que fait l’APEL des grands signataires de l’Appel des Professeurs de Lettres au Président de la République pour l’avenir des langues anciennes et de l’école, voir WWW. aplettres.org, signataires de gauche comme de droite, savants de haut niveau incontestables (littéraires du plus haut niveau comme Marc Fumaroli, prix Nobel de médecine, mathématicien médaille Field etc), esprits objectifs et libres, qui s’opposent à la démolition de la culture française?

    Si l’on regarde l’histoire, on voit que lorsque le pouvoir méprise et vilipende les plus hauts représentants du monde intellectuel de son pays, on constate que l’on trouve les moments les plus sombres. Aucun de nos évêques semble le voir. Aveuglement, collaboration ou égoïsme pour protéger leurs écoles? Toutes ces hypothèses sont méprisables.

    Paul a raison, quand on est un simple fidèle à l’esprit droit et généreux, face à cette attitude coupable de nos évêques, que faire ? que faire? que faire?

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »