En Une

Construction d’église à Libreville (suite)

Commentaire (1)
  1. allegro dit :

    Félicitations à l’ICRSP et grand merci au Président du Gabon qui protège, à l’évidence, la construction de cette église.
    Apparemment, les évêques du Gabon sont aussi très compréhensifs vis à vis de l’existence de cet apostolat qui continue la liturgie du rite tridentin.
    Pendant ce temps-là, on voit de plus en plus de prêtres africains appelés par nos évêques de France à prendre en charge des paroisses devenues sans prêtre faute de vocations sacerdotales…comme si les prêtres “Ecclesia Dei”, missionnaires en Afrique, étaient inaptes à servir dans les diocèses d leur naissance …
    Pour comprendre la Sainte Eglise de Dieu, il faut avoir la FOI, mais pas seulement tellement tout semble très compliqué en France

    Qu’à Dieu ne plaise !

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »