En Une

La grisaille épiscopale est tout sauf grisante pour des jeunes prêtres…

Commentaires (10)
  1. Yves dit :

    Je ne sais qui constitue ce “petit groupe” de “prêtres qui déchantent”.

    Mais je comprends que ce qu’ils dénoncent est un certain système auto-reproducteur de l’Église hiérarchique et oligarchique.

    Au final, on ne comprend pas bien s’ils veulent plus d’interventions romaines (car l’Eglise de France ne vaut pas tripette) ou moins d’interventions romaines (car le système de nomination des évêques par Rome à travers les nonces est intrinsèquement endogame et défaillant).

    Ça sent un peu la révolution, non? Pour une Église de France autocéphale dont les évêques seraient élus par le clergé? On en a lapidé (au moins symboliquement) pour moins que ça…

  2. TM dit :

    Ça ressemble furieusement à du Humbrecht

  3. Michel dit :

    synode de Rodez à Ceignac; sans odeur sans saveur toujours sur la même lancée post soixante huit arde avec beaucoup de cheveux blancs, passez il n’ya rien à voir ni à espérer, une église sur la pente du déclin.

  4. Hervé Soulié dit :

    “Fermeté exempte de doute”
    “Intrépidité dans la défense de la Foi”
    “Fidélité aux traditions séculaires de l’Eglise”
    “Piété personnelle”
    C’est bien exactement cela que l’on attend !
    L’épiscopat français qui, faut-il le rappeler, N’A PLUS PRODUIT UN SEUL SAINT DEPUIS 400 ANS (saint François de Sales, et encore était-il l’évêque de Genève….) charrie vaille que vaille le bon et le pire.
    Mais comment pourrait-il en être autrement ?
    Le collectif de prêtres que vous citez ne le dit pas.

  5. Antoine Phan dit :

    Je souscris entièrement à cet article révélateur d’une crise profonde de l’épiscopat français.
    Cependant je mets un petit bémol, car il y a quelques exceptions. J’en connais deux : Mgr Rey à Toulon et son ex-vicaire général, Mgr Aillet.

  6. Belot dit :

    J’ai envie de répondre à ces jeunes prêtres. Il est facile de critiquer. Choisir est un travail difficile. Certains de ces évêques font de très bonnes choses. Nous avons un nouvel évêque à Nice qui fait l’unanimité des fidèles et du clergé, semble t-il.
    Construire un presbyterium requiert des prêtres qui ont des qualités et valeurs en commun. Il en est de même pour l’épiscopat d’un pays, si cela signifie encore quelquechose.
    Je vous regarde, vous, jeunes prêtres, fraîchement ordonnés et ayant quelques années de Ministères. Et je dois dire que vous aussi vous vous ressemblez et que, à quelques exceptions près, on pourrait ne pas vous trouver très enthousiasmants. Beaucoup ont perdu cet enthousiasme, cette petite flamme qui fait tant plaisir à voir, de la sortie du Séminaire, ces larges sourires et cette envie de faire, de bien faire et de se donner totalement pour le Christ et son Église, bien imparfaite car humaine.
    Je dirais que vous arrivez au stade des interrogations, comme tout homme après 5/10 ans de mariage avec ses enfants et son travail qui l’accapare trop. C’est une petite crise. Il y en aura d’autres, plus profondes, plus graves de conséquences possibles.
    Il faut la surmonter par la solidarité et la prière. L’Esprit Saint pourvoira au reste !

    Hauts les cœurs et la foi en la sainte Trinité !

    Eric

  7. hermeneias dit :

    Si certains évêques voulaient décourager les prêtres et les vocations ils ne s’y prendraient pas autrement

  8. Kevin Bernard dit :

    “D’où naissent, penses-tu, ces troubles qui désolent nos Eglises? Pour mon compte, je ne puis leur assigner d’autre cause que le défaut de prudence et de circonspection dans le choix et l’élection des ministres. Il faut que la tête soit très-forte pour dominer et pour dissiper les vapeurs pernicieuses que les parties inférieures du corps envoient jusqu’à elle. S’il arrive qu’elle soit faible, alors, étant impuissante à repousser ces malignes influences, elle devient encore plus faible qu’elle n’était naturellement, et elle entraîne tout le reste dans sa ruine.”
    saint Jean Chysostome, Sur le sacerdoce, III, X

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »