En Une

Le cardinal Amato béatifie le père Cestac

Article précédent
Mgr Lebrun face à la FIFA
Commentaire (1)
  1. Denis F dit :

    POURQUOI ne savons-nous rien de toutes ces âmes pures et belles (Redondance?) avant que la hiérarchie les fasse connaître OFFICIELLEMENT?
    Quand les brebis s’égarent, c’est du devoir du berger de les retrouver et de les rassembler…!
    Et l’exemple a grande valeur.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »