Perepiscopus

Le cardinal Barbarin encourage à lire l’encyclique

Commentaires (6)
  1. Avec l’encyclique du pape François et l’organisation, par la France, de la Conférence internationale sur les changements climatiques (Cop 21), l’année 2015 est celle de l’écologie. Face aux menaces d’ampleur qui pèsent sur la planète, les chrétiens ont des propositions. Et la société française s’ouvre à une approche spirituelle de la crise écologique. Pour répondre à ce besoin d’échange, l’hebdomadaire La Vie coorganise, avec le diocèse de Saint-Étienne, la 2e édition des Assises chrétiennes de l’écologie : 3 jours de rencontres et de forums avec les meilleurs experts et penseurs de l’écologie les 28, 29 et 30 août 2015. Plus de 2 000 participants sont attendus.

    Parmi les temps forts proposés, on trouvera notamment des conférences plénières et des tables-rondes avec des intervenants de renom tels que Jean-Marie Pelt, directeur de l’Institut européen d’écologie, Patrick Viveret, philosophe, Corinne Lepage, ancienne ministre, présidente de LRC Cap 21, Gaël Giraud, économiste, Marie-Monique Robin, journaliste, le cardinal Philippe Barbarin, archevêque de Lyon, Dominique Lebrun, évêque de Saint-Étienne, Marc Stenger, évêque de Troyes, Bruno Feillet, évêque auxiliaire de Reims, Christian Krieger, vice-président de la Fédération protestante de France, Anouar Kbibech, président du Conseil français du culte musulman, Yeshaya Dalsace, rabbin à Paris, Joshin Bachoux Sensei, nonne bouddhiste. De nombreuses organisations de la société civile seront également présentes.

    Près de 80 forums, ouverts aux familles et aux jeunes, sont au programme, parmi lesquels : « La terre nourricière, un trésor à préserver », « Devenir une famille à énergie positive », « Jeûner pour le climat », « Comment mettre notre argent au service d’une transition vers des sociétés soutenables ? », « Animer un éco-hameau chrétien », « Soigner l’esprit, guérir la terre ». Au-delà des temps de réflexion, le programme propose aussi des ateliers portés sur l’expérience sensible du monde (randonnée, travail de la terre) et des temps de recueillement (célébration eucharistique, prière, méditation).

    http://www.rencontres-ecologie-2015.assises-chretiennes.fr

  2. soleily dit :

    Merci au pape François de nous interpeler si fort et d’interpeler le monde. Merci de lier l’écologie de la nature à l’écologie humaine qui est liée à l’économie.
    Merci de lier l’écologie à la louange et à la gratitude envers notre Créateur qui est Père plein d’une tendresse infinie.

  3. Pauvre pécheur que je suis dit :

    Merci à François et prions l’Esprit Saint de nous soutenir dans nos combats et de créer un rapprochement universel de tous les hommes + + +

  4. Alex dit :

    oui, vive la communion sociale planétaire sans frontière.

  5. mme dit :

    “…Face aux menaces d’ampleur qui pèsent sur la planète…”
    Quelles sont ces menaces d’ampleur ?
    “…la Vie et le diocèse de Saint-Étienne organisent, la 2e édition des Assises chrétiennes de l’écologie : 3 jours de rencontres et de forums avec les meilleurs experts et penseurs de l’écologie les 28, 29 et 30 août 2015…”

    La première écologie c’est de commencer par respecter LA VIE dès sa conception et jusqu’à la mort mais de cela il n’est pas question.
    Les VRAIS savants sur le sujet sont toujours écartés des débats et eux n’ont pas la même vision des soi-disant menaces. Pourquoi ?

  6. mme dit :

    Mille excuses, mon commentaire s’adresse à celui du Père J.L. Souveton.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »