En Une

Rome : l’ère du vide

Article précédent
Le cardinal Barbarin et les OGM
Commentaires (9)
  1. Alex dit :

    Cette analyse est osée, il semble en effet que l’Eglise ait perdu son âme, et que son chef soit égaré ainsi que la plupart des évêques et prêtres de terrain.
    La conclusion fait bien apparaître le pourquoi de la chose, c’est déjà un pas lucide qui pourrait conduire à la Restauration Intégrale de l’Eglise visible.
    ” Long is the road “…

  2. Struyven dit :

    Il est vrai que certaines paroles,agissements et prises de position du Pape François me laissent de plus en plus à penser qu’il n’est pas clair, ou qu’il est empêché ou que la tâche de trancher est trop lourde. Je suis bien triste d’avoir à le dire car je l’aime beaucoup. Lorsqu’il a répété à maintes reprises que son pontificat serait court, j’en viens à penser qu’il s’est considéré plus comme un pape de transition ???? Prions beaucoup pour lui !

  3. Thierry Theller dit :

    Stop aux vaticaneries franc-maçonniques ! Sataniques ???

    Vaticanisme – communisme – néo libéralisme : même combat !

    Les avertissements de la “Salette”, de “Fatima” : lettres mortes avalées par le Diable ?

    Aujourd’hui, les “sépulcres blanchis” ne se gênent plus, en véritables pères du mensonge, de déverser des tombereaux de contrevérités à tous ceux qui imprudemment leur prêtent encore l’oreille.

    Aujourd’hui, pour mieux la contrefaire, la malfaisance maçonnique se drape dans les oripeaux de ce qu’il reste encore de vérité évangélique.

    Aujourd’hui, le Principe destructeur domine et les “moutons” s’en repaissent.

    Restent, et ils sont nombreux, les symboles avertisseurs. Par exemple : l’éclair sur le dôme du Vatican, la foudre sur la statue du Christ au Brésil etc. Dernier en date, celui mentionné par l’article ci-dessus, la Croix pontificale brisée.

    Cet haut symbole de rupture semble d’ailleurs illustrer cette injonction de Jésus : “Sortez du milieu d’eux, mon peuple” !

    Conclusion : Cet avertissement du même jésus : “Malheur à vous, hypocrites ! parce que vous fermez aux hommes le royaume des cieux ; vous n’y entrez pas vous-mêmes, et vous n’y laissez pas entrer ceux qui veulent entrer”.

  4. Hervé Soulié dit :

    Oui, il est permis de partager le point de vue exprimé par l’article.
    Cependant, se peut-il que l’Esprit-Saint ait abandonné l’Eglise au conclave de mars 2013 ?
    je ne peux pas le croire.
    Le pape François répond certainement à un dessein de la Providence.
    Mais lequel ?
    Peut-être de susciter la sympathie de beaucoup de non-catholiques de nos pays et aussi du tiers-monde, de susciter la sympathie des foules des temples évangéliques en Amérique, en Afrique.
    Si c’est bien cela, c’est peut-être un gain considérable.

  5. Jean-Marie Vaas dit :

    Je cite ce passage:

    “Il est vrai que Mgr Marcelo Sanchez Sorondo, Chancelier de l’Académie pontificale des Sciences sociales, maître d’œuvre de ce rapprochement avec l’UNICEF est l’un des amis du pape, ce qui, dans la Rome d’aujourd’hui, qui est devenue plus que jamais une Cour, permet tout, couvre tout. Ainsi, ami du pape est le Secrétaire de la Congrégation pour les Instituts de Vie Consacrée et les Sociétés de Vie Apostolique, le franciscain José Rodríguez Carballo, qui était Supérieur des Franciscains en 2003-2013, période pendant laquelle de douteuses affaires financières ont conduit l’Ordre au bord de la faillite. Ainsi, ami du pape est Mgr Vincenzo Paglia, Président du Conseil pour la Famille, qui a été mis en examen pour association de malfaiteurs, obstruction, fraude contre la municipalité de Narni, détournement de fonds et abus de confiance à l’époque où il était évêque de Terni. “Who am I to judge?”, « Qui suis-je pour juger? ». Le point le plus gênant de tout cela est que nous ne pouvons pas discerner une ligne claire de gouvernement.”

    Il est piquant de voir que la courtisanerie dénoncée et la curie décriée reprennent leurs droits… Cela me rappelle les critiques adressées aux hommes politiques par des personnes qui tombent dans les mêmes travers !

  6. Henri dit :

    je n’ai bien sûr pas de certitude, mais j’avoue que cette article rejoint exactement mon intuition. A la limite, ce pourrait être un bien si progressivement de plus en plus de fidèles et de prêtres découvrent le pot aux roses et que finalement cela ait un effet de purge, en invitant à retrouver dans l’Eglise la foi et la raison. Mais , cependant, pourvu que d’ici cette prise de conscience et ce sursaut, n’intervienne pas entre temps la folie irréversible, ou difficilement réversible, d’une ouverture de la communion aux divorcés remariés!

  7. Maurice dit :

    Le pape ne veut pas habiter au Vatican et lui préfère l’institution Sainte-Marthe, pourquoi pas, mais la raison fait sourire lorsque l’on voit les turpitudes de ceux qui l’entoure ! La paille et la poutre, voilà ce qu’il se passe.
    Depuis bien longtemps, des prélats le sont par intérêts particuliers, pas par vocation ; leurs intérêts passent avant toute chose, comme dans une entreprise ou c’est dû chacun pour soi pour monter dans l’organigramme.
    Rien n’est de trop pour se faire remarquer, c’est à qui fera le plus médiatique pour être remarqué, les exemples sont légion, et pour se faire bien voir, c’est haro sur la tradition !

  8. gipsy dit :

    Ce pape est le premier qui n’a vécu que la réforme de vatican2. Benoit XVI avait fait son séminaire version “tradition “. Il est donc imprégné des idées de vatican2. La direction ferme ne peut être dans sa formation d’où cette façon de gouverner sans anathèmes et floue.
    De plus si ce pape lit les prophéties “privées” ,comme celles de jean XXIII et Don Bosco , il sait que ces jours sont comptés ….et que cela pourrait arrivé très vite.

  9. Pauvre pécheur que je suis dit :

    Le Christ ne regarde pas ce que l’homme regarde et prions l’Esprit Saint + + +

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »