En Une

L’Église de France soutient-elle les chrétiens d’Orient ?

Commentaires (18)
  1. PINSON dit :

    non elle préfère les autres, comme certains de nos responsables , paroles paroles

  2. Delmau dit :

    En privilégiant le “dialogue avec l’Islam” sans même écouter les témoignages de leurs confrères d’Orient, qui, eux, savent de quoi ils parlent, ces évêques contribuent (inconsciemment je l’espère) à les discréditer en face des responsables islamistes. Comment ne pas en être révoltés ?
    Mais c’est, à mon avis, encore plus grave.
    En instituant une pratique laxiste dans le cadre d’une Conférence épiscopale, on crée insidieusement un risque de tendance schismatique d’Eglises nationales “collégiales”, en tous cas une amorce de cacophonie qui ne peut qu’affaiblir l’autorité dogmatique de Rome. N’est-ce pas justement l’objectif de la revendication d’une certaine autonomie des Conférences nationales, visant un gouvernement collégial de l’Eglise par dissolution de l’autorité du Pape ?
    Et après ça, on s’étonne que les églises se vident.

  3. ROMANOS dit :

    “Édifiant” et … consternant !

  4. brndenburg dit :

    Le “dialogue”-de sourds-n’a jamais servi à rien!Il faut la confrontation intellectuelle:voir sur erlande.wordpress.com “la disputatio médiévale”.

  5. Ecossais dit :

    Ce texte met en lumière le vrai problème dans cette région: l’Arabie Saoudite et les sunites qui financent EI
    Mais, protectorat des USA oblige (rappelons les liens plus qu’étroit entre les familles BUSH et BEN LADEN) , l’Arabie Saoudite est intouchable et nos frères d’Orient sont sacrifiés pour le pétrole et les intérêts US
    Pendant ce temps les médias se focalisent sur l’Iran chiite pour détourner l’attention du monde.

  6. MEYER dit :

    La question serait plutôt : “L’Eglise de France est-elle encore chrétienne ?” – Dans les mots … oui avec moult discordances … Dans les faits, elle ressemble plutôt à une “Marie couche-toi là” devant le ‘politiquement correct’ et la montée de la charia

  7. freregris dit :

    Non , l’Eglise de France ne soutient pas ou peu les Chrétiens d’Orient .Nos Evêques préfèrent le “dialogue” avec les Musulmans et les Juifs .Ils ne dialoguent même pas avec leurs fidèles .

  8. André dit :

    Toutes les souffrances de Jésus:

    -Que l’on se souvienne qu’il y avait 150 soldats en armes.
    -Que 23 Me suivirent quand J’avais les mains liées.
    -Qu’il y avait 83 justiciers
    – Que Je reçus sur Ma Tête 150 coups
    – Que Je reçus 108 coups sur Ma poitrine et 80 coups de fouet sur Mes épaules.
    -Je fus bousculé 24 fois, ligoté, traîné par les cheveux.
    – Je reçus 180 crachats à la figure et mon corps reçut 6666 coups.
    -Je fus violemment poussé et, à 12 h précises, Je fus traîné par les cheveux, couronné d’épines et 23 fois tiré par la barbe. Ma Tête porte les traces de 20 blessures– 72 aiguilles de roseau

    – 110 blessures causées par les épines meurtrissant ma TÊTE, dont 3 mortelles dans Mes Tempes. Je fus ensuite battu et habillé comme un roi de comédie.
    – Mon CORPS portait 1000 blessures. 608 soldats Me conduisirent au Calvaire, 3 me surveillèrent et 1008 me portèrent en dérision, Je perdis 28430 gouttes de Sang.

    1. Riposte dit :

      @André

      Mais d’où viennent donc toutes ces précisions extravagantes ?

      1. André dit :

        @ Riposte Author l==> C’est une très longue histoire et trop long pour tout réexpliquer ici. C’est depuis 2007 grâce à mon jeune étudiant musulman de 16 ans qui venait se perfectionner chez moi et me fit découvrir que l’islam attaquait la France. Je me suis donc mis à faire de longues recherches et voilà huit ans que je pratique du révisionnisme. Je passe donc mon temps à reconstruire le puzzle. Ensuite il faut travailler avec une FOI sincère et le travail et facilité. Je suis arrivé à un stade où il m’arrive de plonger mon regard vers l’avenir. Il faut la FOI, être convaincu que Jésus est bien ressuscité, saisir le Mystère de la Sainte TRINITE, Etc…….J’ai d’ailleurs ouvert deux blogs: et je ne cesse de commenter partout où je le peux sur les dangers de l’islam, mais de ne pas condamner les musulmans, ils sont des victimes, mais au contraire leur ouvrir les yeux vers la Lumière. Un site catholique d’information:
        http://gloria.tv/media/AVC4PA4uTeR

      2. pm dit :

        Ces chiffre viennent d’une révélation privée de Jésus à une âme privilégiée qui voulait réparer toutes les douleurs de la Passion de Jésus, de mémoire je crois qu’il s’agit de Ste Brigitte. Je vais vérifier

    2. Maurice dit :

      C’est aussi la question que je me suis posée ; d’où viennent ces chiffres ?
      JAMAIS, je ne les ai lus ou que ce soit !

      J’apporte ma pierre à celles des autres commentateurs, la plupart des diocèses et par la même des prêtres (j’en ai entendu le dire) préfère dialoguer avec les musulmans « nos amis musulmans » comme ils disent. Ses prêtres devraient appliquer : qui aime bien châtie bien. (il y a de quoi faire, je peu aider)
      Environ la moitié des diocèses ne feront pas sonner les cloches le 15 août pour soutenir les chrétiens d’orient, pourquoi pas TOUS ? Préfèrent-ils « nos amis musulmans » aux autres chrétiens ?
      Je soumets à ses prêtres l’idée du port du couvre-chef des imams. (turban blanc avec le dessus rouge, il y a tellement de nom et de définitions que je laisse le lecteur trouver celui qui lui plaît le plus)

  9. Frankie dit :

    Faut-il s’en étonner !

    Nous vivons désormais dans une Église qui n’est plus :

    – une au vu des courants discordants qui l’agitent

    – sainte au vu des innovations pastorales et liturgiques qui laminent et épuisent les fidèles attachés au magistère

    – catholique au vu des divisions qu’engendrent les hérétiques qui la peuplent

    – apostolique au vu des faits et gestes de François qui s’acharne sur la papauté

    1. PINSON dit :

      et qui de plus ne fait plus la génuflexion après les consécrations du pain et du vin ( messe(s) retransmise(s) sur sur KTO)

  10. Gilberte dit :

    Le dialogue avec l’islam n’apporte pas d’amélioration du sort des chrétiens persécutés, les musulmans avec qui l’Eglise dialogue n’interviennent pas pour défendre les chrétiens. De plus en plus de chercheurs étudient les origines de l’islam et en arrivent à mettre en doute l’existence de Mahomet fondateur de la religion et même fondateur de La Mecque: il serait temps que les dialogueurs en tiennent compte

    1. André dit :

      @Gilberte l==> Le 19 décembre 2012 j’ai mis sur ma chaîne une explication du coran qui mérite que l’on s’y attarde.
      https://youtu.be/Q7BjGCvbtjo

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »