En Une

Le cardinal Vingt-Trois invite le cardinal Burke

Commentaires (8)
  1. Martina dit :

    Espérons que c’est un bon présage pour le synode

  2. Otto dit :

    Ou serait-il juste un peu gêné par la situation quand un cardinal passe une semaine à Paris, totalement ignoré par le diocèse officiel ?
    Ou est-ce un mouvement tactique ?
    On n’en sait rien.

  3. Giordano Bruno dit :

    Et si tout simplement, le Cardinal 23 avait fait preuve de courtoisie?

  4. Féru dit :

    Aucune confiance, notre cardinal est une girouette progressiste.

  5. Hervé Soulié dit :

    C’est un geste courtois de la part du cardinal Vingt-Trois.
    Plusieurs collaborateurs directs du pape François, y compris ceux qui vont participer au prochain synode, pourraient utilement s’inspirer de cette gentillesse.
    La même remarque s’applique au cardinal Schönborn, de Vienne, qui s’est montré fort tolérant aux impolitesses de ses prêtres récemment, lors de la visite en Autriche de Mgr Burke.

    1. Courivaud dit :

      Il s’agit d’un geste normal lorsque l’on est entre cardinaux. Un signe d’hostilité ou d’impolitesse aurait été plus que malvenu, non pas parce que c’est mal élevé, mais parce que l’on ne respecterait pas les “minimaux” de la communion et de la charité au sein de l’Eglise catholique.

      pour la courtoisie envers certains groupes qui sont au sein de l’Eglise catholique, on repassera, en ce qui concerne Mgr Vingt-Trois : les péripéties de la “manif’ pour tous” l’ont bien montré.

  6. Courivaud dit :

    “je t’embrasse pour mieux t’étouffer”….

    Il vaut mieux que l’on garde le cardinal Burke après le” brigandage du synode”…..

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »