En Une

Nouveau discours de Bernard Cazeneuve dans une cathédrale

Commentaires (29)
  1. Jeanjean dit :

    Et patati, patata… Je caresse les cathos dans le sens du poil jusqu’aux élections… Il y en a bien, dans le tas, pour croire à mes fadaises.

  2. Ecossais dit :

    Cette logorrhée politique n’a rien à faire dans une cathédrale
    L’église n’est pas une tribune politique
    Comment un évêque peut-il permettre ça?

    1. karr dit :

      Totalement d’accord avec vous.

  3. Erasmus Minor dit :

    L’archevêque n’a pas eu à le faire parce que les valeurs du Parti socialiste ne sont pas contraire à l’Évangile au contraire des valeurs du Front national. C’est aussi simple que cela !

    1. Ah ah, voilà le commentaire rigolo du troll de service !

      1. Denis F dit :

        Je croyais pour ma part que l’insulte était un aveu de faiblesse, et que la gauchie, même en religion, surtout, commençait à céder du terrain?

      2. Denis Merlin dit :

        Le pape Léon XIII condamne le socialisme.

        « Le premier principe à mettre en avant, c’est que l’homme doit accepter cette nécessité de sa nature qui rend impossible, dans la société civile, l’élévation de tous au même niveau. Sans doute, c’est là ce que poursuivent les socialistes. Mais contre la nature, tous les efforts sont vains. C’est elle, en effet, qui a disposé parmi les hommes des différences aussi multiples que profondes; différences d’intelligence, de talent, de santé, de force; différences nécessaires d’où naît spontanément l’inégalité des conditions. »

        http://w2.vatican.va/content/leo-xiii/fr/encyclicals/documents/hf_l-xiii_enc_15051891_rerum-novarum.html

        Le but même du socialisme est donc condamné. On ne peut rêver condamnation plus radicale. De plus ce n’est pas au nom de la foi, mais de la raison que le pape condamne la doctrine morale des socialistes.

        Il y a un gouffre entre d’une part permettre à une élue de venir exposer ses idées, contradictoirement avec d’autres tendances politiques, dans un colloque se tenant hors d’un lieu sacré, et d’autre part inviter un politicien franc maçon à prêcher dans une cathédrale peut-être en présence du Saint-Sacrement en tous cas dans un lieu sacré. Donner ainsi un sceau ecclésiastique à une tendance politique perverse est une trahison des devoirs du clergé à qui, d’ailleurs, la laïcité impose la neutralité politique.

    2. Marc_T dit :

      PS = Francs-maçons = Satanistes !

    3. Papilou de Normandie dit :

      il est très minor cet Erasmus , vraiment minus! Notre Seigneur n’a que faire des partis politiques et leurs idéologies facteurs de divisions voir de guerre civile!! Il y a un Appel à LE SUIVRE , l’AIMER, ADHERER LIBREMENT ET SINCEREMENT au moyen d’une Vie sacramentelle….pour le Salut des Âmes et du Monde ! En tout endroit (parti,pays,communauté etc..) il y a des Hommes de FOI et FIDELITE…de l’extrême gauche à l’extrême droite et même ailleurs comme aurait dit le brave Michel Jobert (RIP)!!!
      Per C.S.P.B.

    4. hermeneias dit :

      Si vous le dites Erasmor minus , c’est que …….

      C’est probablement faux ! Mais comme vous n’êtes pas un docteur de l’Eglise malgré votre ton docte qui se veut définitif , il vous faudra argumenter un tant soit peu pour éviter de sombrer dans le ridicule .

      Mr le ministre de la police et des cultes , des milices et des basses-oeuvres de ce gouvernement utilise un langage de circonstance pour une audience qu’il sait plus ou moins acquise à un socialisme qui tient lieu de religion à certains soi-disant chrétiens et à des républicains qui ont répudié et qui combattent le christianisme et ce qui reste de l’Eglise du Christ .

      Cazeneuve , le chef de la police , exécuteur des basses besognes du régime , qui vient tenir des discours philosophico- politico- religieux dans une cathédrale . Il faut oser !

      Mais un sot-sialiste ça ose tout , c’est à ça qu’on les reconnait ( pour paraphraser Audiard ) !
      Cela pérore , cela discourt , cela enfume , cela embobine , les naifs et les crédules recevant leur dose “d’opium du peuple” …..

      Il a “raison” , sans le savoir , minimum minimorum le sot-sialisme ne s’oppose pas au christianisme car il prétend le remplacer avec des “valeurs” vides et inexistantes dont il a plein la bouche

    5. montecristo dit :

      Vous rejoignez parfaitement Bartolone qui a dit : ” Les valeurs de la République doivent s’incliner devant les valeurs de la Gauche” !

      1. montecristo dit :

        Je m’adressais à Erasmus Minor

  4. Denis Merlin dit :

    Qu’un homme politique soit invité à prononcer un discours sur la morale politique dans une cathédrale est encore contraire à la laïcité et à la liberté religieuse. Car seule l’Église enseigne.

    L’invitation donnée par l’évêque viole les droits de l’homme.

  5. C.B. dit :

    “Etats généraux du Christianisme”
    Quel pourcentage de protestants? de quelle “chapelle”?
    Quel pourcentage d’orthodoxes?
    “le grand nombre des étrangers, vivant parmi nous, qui souhaitent chaque année rejoindre la communauté nationale, par la naturalisation ou par mariage” seraient-ils prêts à voter OUI à un référendum qui viserait à rendre UNIVERSEL l’impôt, avec un seuil de 50€ (moins d’un euro par semaine) dû par tout foyer fiscal, quels que soient ses revenus?
    “Il est donc essentiel que les Eglises puissent dans cette circonstance faire entendre leur message de tolérance et de paix” Et les mosquées? on ne les a guère entendues ocndamner les eactions (décapitation, exil forcé, …) exercées par des musulmans?

  6. YEREMIAN dit :

    Les propos du Ministre de l’intérieur me laissent perplexe ; s’agissant du détournement de textes bibliques du Nouveau Testament avec une “transcription ” au profit de la “religion ” républicaine ..
    C’est quand même un peu retord ….
    le “qu’as tu fais de ton frère ” , c’est précisément la question posée par Dieu à Caien aprés le meurtre d’ Abel
    ( Genèse) Et dans l’actualité dramatique des meurtres par milliers de chrétiens au moyen Orient ; j’aimerai moi aussi poser la question à nos gouvernants occidentaux : qu’avez vous fait de nos Frères ?

  7. Noillar dit :

    Excellent exercice de style du ministre (probablement dû d’ailleurs à son logographe).
    Voilà maintenant que pour aller au delà de la remise en cause du patriotisme de notre Nation au quotidien et de son homogénéité, le ministre s’ingénie maintenant à investir, avec la bénédiction des évêques, les lieux de culte!!
    Outre que ceux-ci n’ont absolument pas cette vocation, il en profite pour faire la gloire de la république comme si ce mot était magique et porteur de tous les bienfaits de l’humanité.
    Il est le chantre de sa propre chapelle (et de celle du gouvernement auquel il appartient) et amalgame à tout va les notions de patrie à ces poncifs très en vogue ces temps-ci à savoir, l’irénisme, la générosité, l’humanité, le mélange des gens avec le mélanges des genres, tout ce blougui-boulga qui sied si bien à ces socialistes qui n’ont plus aucuns repères du bon sens commun.
    De Gaulle a été abject vis à vis de l’Algérie et du Québec mais avait au moins, le sens de l’honneur français.
    À notre ami Érasmus, ah bon! il y a des partis politiques acceptables par l’Église et d’autres non!!! Et pourquoi cher ami? Ne feriez-vous pas preuve de sectarisme euh… anti-républicain.

  8. Daniel dit :

    Juste quelques commentaires sur la seconde partie du discours, le début étant du blabla pour montrer sa culture.
    “Permettez-moi de commencer par vous dire à mon tour que je crois que les chrétiens ont en effet un rôle essentiel à jouer, aux côtés des croyants d’autres confessions, dans le traitement des maux que connaît notre société anxieuse, éreintée par le chômage, inquiète des mutations du monde qui l’entoure, profondément en quête de sens” >> Il met la catholicité (ou plutôt la chrétienté) dans une même bouillie de “croyants” ces gens un peu superstitieux et obscurantistes en désaccord sur leurs croyances et qui ne bénéficient pas des lumières que lui et les siens possèdent.
    “Certes, notre devise républicaine (« liberté, égalité, fraternité ») s’adresse à ceux qui croient au ciel, comme ceux à qui n’y croient pas. …/… comment les chrétiens français pourraient-ils vivre leur engagement sans être conscients et fiers de défendre également les valeurs de la République ?” >> Quelles valeurs ? L’avortement, le mariage homosexuel, le gender, l’euthanasie des personnes paralysées suite à un accident, la GPA, l’athéisme laïc, etc … Il ne comprend pas que si l’on “croit au ciel” on ne peut croire à ces déviances dites humanistes mais lui et les siens confondent la religion catholique avec des rituels ésotériques et lui assignent le droit de se taire en public et de “rendre un culte à notre divinité” librement en privé. C’est le refus du Christ Roi de l’Univers au dessus des puissances temporelles.
    “ceux qui invoquent la laïcité pour pénaliser certains Français en raison de leur religion,  qui voudraient interdire …/… à des enfants de pouvoir bénéficier de menus de substitution dans les cantines scolaires” : Je pensais que les signes extérieurs de religion étaient interdit à l’école par la République laïque ; Or ne pas manger du porc est un signe ostentatoire …
    “Elles (les Eglises) ont l’autorité morale nécessaire pour dénoncer simultanément les crimes de DAESH et les tentatives odieuses qui sont à l’œuvre pour faire porter le soupçon sur nos compatriotes musulmans …./… C’est pourquoi je suis mobilisé, bien évidemment, lorsque je vois que de jeunes français, de toutes conditions, de toutes origines, élevés dans les écoles de la République, se laissent séduire par l’idéologie barbare et mortifère de DAESH et s’engagent en Syrie et en Irak dans un combat sans issue, mené au nom d’une conception dévoyée de la religion …/… lorsque d’autres jeunes français choisissent de s’exclure délibérément de la société pour pratiquer leur religion dans des conditions telles qu’elle les amène à rejeter les valeurs de la République : la tolérance à l’égard des convictions d’autrui, l’égalité homme-femme, le respect des lois et de la justice. Je suis vigilant et déterminé lorsque des prédicateurs enseignent à de jeunes enfants la détestation de la musique (cas récent d’un Imam en Bretagne)” >> Comment des jeunes-gens normaux instruits par l’Education Nationale peuvent devenir des terroristes, des djiadistes, des intégristes religieux ? Simplement parce que la République ne leur offre que des “valeurs” rejetées par le Coran, parce que le Président et son ministre des affaires étrangères et du tourisme leur explique qu’il faut aller là bas abattre le régime de El ASSAD, parce qu’ils ont pris le temps de lire tout le Coran et qu’ils y croient malgré la propagande athée qui diffuse partit dans les media et l’Education Nationale.
    “Leurs voix (des Eglises) doivent porter, car elles apportent la preuve que le combat que nous livrons n’est pas « une guerre entre les civilisations », mais le combat de toutes les civilisations, autrement dit de la civilisation humaine, contre la barbarie” >> Qu’est-ce que la “civilisation humaine”, bla-bla et bla-bla ??
    “Mais notre société a besoin d’apaisement. Elle a besoin de fraternité. Elle a besoin de respect. Elle a besoin de vérité. Elle a besoin qu’on lui fixe une ambition dans laquelle elle sache se reconnaître, parce qu’elle respectera les valeurs qui sont celles de la France depuis des siècles” >> En matière d’ambition ils sont zéro. En matière de vérité ils sont zéro (qu’est-ce que la vérité a dit Ponce-Pilate) dans une république de la manipulation des faits et des esprits et des statistiques. Quant aux valeurs qui sont celles de la France depuis “des siècles” il doit vouloir dire depuis “deux siècles” car avant la révolution française (les coupeurs de têtes de l’époque), les valeurs de la France étaient chrétiennes, tout comme les racines de l’Europe (mais il ne doit pas être d’accord avec ça).
    “Un tel projet peut réunir tous les républicains authentiques. Il peut aussi rejoindre, me semble-t-il, les aspirations des chrétiens et des principales familles spirituelles de notre pays, également engagées dans la construction du bien commun” >> Il y a donc 1°/ les républicains authentiques et “aussi” les religieux “des principales familles spirituelles” pour ceux qui se sont engagés dans le bien commun (car les catholiques qui ne partagent pas ses opinion “éclairées” ne travaillent pas pour le bien commun, ou plutôt pour la morale chrétienne qui est ennemie du bien commun, c’est bien connu …)

  9. Denis F dit :

    Quand un TRAITRE ose dire que le jihad est légitime, sa présence dans une cathédrale est UNE INSULTE!!!
    Et ceux qui participent sont TOUS ses complices et mes ennemis!

    1. montecristo dit :

      Denis F : Voilà ce qu’il fallait souligner d’urgence ! Ce type ne peut pas dire une chose et soncontraire !

  10. Sami dit :

    Prise hors de son contexte la citation de Paul VI qui termine le discours républicain de l’évêque de Strasbourg, pourrait accueillir le culte de n’importe quoi , du singe par exemple.

  11. garmon dit :

    UN TEXTE CERTES HABILE ET UN PEU LONG; IL POURRA ËTRE REPRIS POUR NOUS DEFENDRE; ON EST TRES LOIN DE PEILLON ; BIEN SUR, C EST UN HOMME POLITIQUE. MAIS SON DISCOURS NE MANQUE PAS DE HAUTEUR DE VUE; JE L’AURAIS APPLAUDI MOLLEMENT

    DIEU VOUS GARDE GARMON

  12. Betsynette dit :

    Ne nous laissons pas prendre par ces discours mais rappelons nous les faits depuis que ces gens sont au pouvoir, rappelons nous ce jeune incarcéré pour ses opinions contre le mariage pour tous, les faux comptes des personnes manifestants sans violence avec des enfants repoussées avec violence et le mépris envers les cathos par ce cazeneuve, hollande et valls et j’en passe cambadelis peillon bartolone et maintenant nos Prétres acceptent ces mensonges dans nos Eglises.

  13. marie dit :

    Mr cazeneuve franc macon dit de facon discrete dans une eglise que les attaques des eglises sont tres nombreuse
    je croirai en ce franc ma quand il le dira dans un micro tres ecoute
    mais cet homme est sans courage
    la vie est le journal de l a ocat du quatar’ parrain des enfants de hollande et directeur de temoignage chretien maitre mignafd
    donc la merdasse catho franc maconne quatari dehors des eglises

  14. France dit :

    Reconversion des lieux de culte en tribunes électorales pour francs-maçons en détresse, avec l’assentiment du clergé! Voilà une excellente manière de préserver le patrimoine!
    Ecologie, écologie!..

  15. DISMAS dit :

    ah ah ah oh oh oh,c’est à se taper le cul par terre, les socialos pourris francs mac,mort aux cons vaste programme de coups de de pieds au cul

  16. Jean-Vincent dit :

    Bonjour Daniel,
    Bonjour chers amis,

    L’INADMISSIBLE ÉVEQUE PHARISIEN de la SÉCULARISATION grand ” prêtre ” de l’idéologie laïciste (qui ne peut être appelée religion, car dénuée de toute transcendance ) !!!!!!!!! , Leurreseigneur B. CASE NEUVE :

    ” Les valeurs républicaines sont largement celles de l’évangiles”

    A ce SUJET : Heidegger disait qu’invoquer les valeurs était l’attaque la pire qu’on puisse faire contre l’être. On invoque des valeurs pour justifier un projet de destruction. Par exemple, invoquer les valeurs pour justifier l’immigration illimitée est vouloir la mort d’un peuple tel qu’il est.
    C’est au nom de valeurs comme l’égalité qu’on a utilisé la guillotine ou qu’on a fait des purges meurtrières. Les valeurs servent de justification hypocrite pour masquer la haine à l’égard de l’être. C’est l’arme préférée des Pharisiens contre le Christ. Il est accusé d’avoir attaqué les « valeurs » des prêtres juifs de l’époque en se prétendant Dieu. C’est au nom des valeurs qu’on demande sa mort au préfet Pilate.

    Le discours (en occurrence celui de case neuve) sur les valeurs semble toujours dicté par la morale alors qu’il est bien souvent un discours criminel. La sagesse populaire ne l’ignore pas en disant que l’Enfer est pavé de bonnes intentions. Les valeurs style égalité, ou même liberté ont un contenu à géométrie variable et peuvent incarner le meilleur comme le pire. Madame Roland sur l’échafaud crie : « Liberté, que de crimes on commet en ton nom ! »

    Il faut réhabiliter les vertus et se méfier des prétendues valeurs. Le critère est : qu’en est-il de l’être ? Ce qui détruit l’être est à écarter. Ce qui renforce l’être est à cultiver.

    Dont Acte.

    Il est de toute façon très imprudent de ” boire ” sans discernement les paroles provenant de ce diocèse, qui rappelons le, est sous financement direct de l’état maçonnique actuel. Les ecclésiastiques ont rang de fonctionnaires, payés par l’état en vertu du concordat. Payés mais aussi CHOISIS par la république maçonnique. Certains sont donc en parole publique, verrouillés de fait !!

    1. Daniel dit :

      Oui, votre remarque sur le fait que le clergé est là bas fait de quasi fonctionnaires du culte comme lors du renouvellement post révolutionnaire du clergé mérite d’être approfondie en cherchant les faits qui le corroborent.

  17. zézé dit :

    Dans la mesure où beaucoup (trop) de catholiques sont de la gôôôôche bien pensante…..il ne faut pas s’étonner que ce monsignor ait autorisé ce genre de discours politique dans une cathédrale ! et pourquoi, à votre avis cette cathédrale a fait “salle” comble ? UNE HONTE pour les catholiques.

  18. Gilberte dit :

    M Cazeneuve aurait du mal a parler dans une mosquée de la liberté(de changer de religion) ; de l’égalité de droits ( entre les hommes et les femmes),; de la fraternité (entre personnes d’origine différente); pourtant seul les aspects matériels de l’accueil le préoccupent

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »