En Une

“Ces évêques qui flirtent avec l’extrême gauche”

Commentaires (7)
  1. soleily dit :

    Bravo à Mgr Rey pour son enthousiasme et ses audaces, pour son ouverture et pour son travail sur la virilité.
    Oui ! « La paternité, liée à la loi, à la règle, est dévaluée » Mais il s’agit bien de la PATERNITE et non pas de la virilité « en soi ». L’homme n’a pas à énoncer la loi, ni dans les rapports de couple, ni dans les structures sociales. La femme a alors autant de poids que lui dans cet énoncé de la loi. Et surtout la loi énoncée ne doit pas être SA propre loi, c’est la loi de Dieu qui doit être transmise avec constance et ardeur…
    Oui, c’est un travail vital à faire. Nous en avons assez de ces gentils messieurs qui imitent le maternant en le défigurant et en l’écrasant. L’apport du père vient au-delà de l’apport de la mère, sans se substituer à lui, mais en l’enrichissant. C’est ainsi que la personnalité pourra s’épanouir dans l’unification du corps, de l’intelligence et du cœur. C’est dans cette unité que l’âme s’enchante et s’ouvre pleinement à son Seigneur.

  2. lapome dit :

    Que Dieu nous le garde longtemps et Qu’il en inspire d’autre comme mgr Rey
    ras la barette de ces “prélats” qui ont honte de montrer ce qu’ils sont,qui n’ont pas osé faire sonner leurs cloches le 15 aout,qui n’ont même pas ordonné une prière à la messe du dimanche pour nos frères d’irak et de syrie

  3. Philon33 dit :

    Heureusement que quelques évêques ont une réelle liberté d’expression et de pensée et ne se laissent pas influencer par la pensée dominante et sont encore fiers de leur appartenance à l’Eglise et ne rasent pas les murs en s’excusant d’être catholiques. Hélas, en Occident certains évêques ont fait le choix du monde contre l’église et leurs pensées malsaines tendent à se répandre avec l’aide des médias. Ils sont faciles à reconnaître, ils sont tous pour l’oeucumenisme ( relativisme) ils sont des adeptes des théories gauchistes et marxistes, pour la théologie de la libération, flirtent avec la Franc-Maçonnerie, ils sont pour la communion aux divorcés-remaries, pour la reconnaissance des homosexuels dans l’Eglise, pour l’ordination des femmes diacres et prêtres, pour la suppression du mot “péché “, de l’Enfer, contre les “tradis” qu’ils ont en horreur, ne font jamais d’adoration eucharistique, ne parlent jamais ni des saints ni de Marie…. La liste est loin d’être exhaustive!

    1. em dit :

      Il commence aussi à y avoir un gros problème d’argent dans l’Eglise. Les fidèles moins nombreux, le denier du culte est moins conséquent depuis le Concile. Les modernistes s’imaginent que les fidèles qui ne viennent plus à l’église et ceux qui n’y mettent jamais les pieds n’hésiteraient pas à revenir si on accueillait indifféremment toutes les particularités de la société actuelle.
      En Allemagne où les catholiques sont taxés pour l’Eglise (avec l’impôt)… les divorcés remariés ont déclaré ne plus vouloir payés puisque l’église leur refuse la communion.

      Mgr Rey est un bel exemple d’évêque qui agit en libre exercice de sa mission et non en se laissant enfermer dans une collégialité à la française imposant sa pensée dictatoriale (souvent peu conforme à la doctrine de l’Eglise).
      On jugera l’arbre à ses fruits…

  4. Maurice dit :

    Arrêtez donc d’écrire à tour de bras que – Les fidèles moins nombreux – !
    Je ne le constate pas du tout lorsque je vais à l’office dominical, c’est tout le contraire.

    Ceux qui font de telles déclarations le font-ils par rapport à ce qu’ils constatent aux offices dominicaux ? J’en doute beaucoup, car c’est très loin de ce que je vois.

    1. em dit :

      Bien sûr que les fidèles sont moins nombreux, sinon le contraire sauterait aux yeux.
      Vous arrivez à voir toutes les églises de France en même temps ? Allez donc vous promener dans les petits villages le dimanche matin.
      Certains prêtres ont la responsabilité de 20 à 30 paroisses, je ne crois pas qu’ils aient le don de bilocation et la sortie de la messe dans certains bourgs permet de constater que les jeunes désertent les offices et l’Eglise par la même occasion.

  5. Vincent Delérins dit :

    Intéressant de savoir qu’en fait Mgr Rey s’inspire du protestantisme… On apprend que le Saint-Esprit a besoin de “formation au leadership”…

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »