Perepiscopus

Messe de réparation de Mgr Batut

Commentaires (3)
  1. toto dit :

    “Malgré la profanation, Mgr Batut tient à garder les lieux de culte ouverts au public. Il appelle les bonnes volontés à donner de leur disponibilité pour assurer dans les églises une présence et un accueil, une façon également de garantir une surveillance.”
    Excellente décision. Et on trouve des volontaires dans toutes les paroisses pour ce service. Il suffit de demander et pas de choisir la solution de facilité de tout boucler (ce qui n’empêche pas les cambriolages et actes de vandalisme: ils entrent pas effraction)

  2. berna dit :

    Il y a un absent dans ce commentaire : ce n’est pas qu’un acte de profanation (usage profane d’un objet religieux), c’est un sacrilège : les Saintes Espèces, c’est-à-dire les Hosties consacrées (Vrai Corps du Christ, Dieu fait Homme, voir le Miracle de LANCIANO au 6ème siècle).
    C’est très très grave : un vol pour objet précieux : les Hosties auraient été jetées par terre.
    Elles ont été gardées, dans un but satanique : les messes noires où le Christ est outragé de la façon la plus diabolique (mais combien de prêtres savent exactement ce qu’il en est ? et en parlent ? de peur de faire de la pub.
    La communion dans la main facilitait le trafic, le vol est plus rapide, moins couteux.
    S’il y a un tel déchainement du Mal, c’est qu’il est favorisé par ces pratiques occultes.
    Si certains croyants ne croient pas à la Présence Réelle du Christ -“Dieu Fait Homme”, les démons savent reconnaitre Sa Présence.
    Il n’y a pas de présence “symbolique” dans l’Hostie consacrée, Il y a le Christ tout-entier.

  3. zézé dit :

    Oui @berna Satan se déchaîne et envoie ses légions sur la terre ; Dieu nous puni pour L’avoir sorti de nos vies, de nos Eglises, de notre pays…. oui nous allons souffrir, car nous sommes lâches devant les envahisseurs, car LA MAISON DE DIEU est à présent devenu vide, vide d’Amour, vide de recueillement, et surtout beaucoup des serviteurs de Dieu ne communiquent plus la Foi.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »