Perepiscopus

Mgr Bordeyne veut nous raconter le synode

Commentaires (6)
  1. Courivaud dit :

    On s’en fiche car de toute façon le schisme “silencieux” est en marche.
    En revanche, ils feraient mieux de nous parler des chrétiens d’Orient… dont ils se fichent pas mal

  2. moreau dit :

    effrayant ! deux relativistes ! B&B pour tromper le peuple fidèle !

  3. Philon33 dit :

    Il y a fort à parier que les orientations du discours iront dans le sens de ce que la presse a compris: l’accès aux divorcés-remariés à l’Eucharistie. De plus avec la participation du journal La Croix on peut craindre le pire ( un journal déconstructeur de la foi catholique) .
    Le Très Saint Corps du Christ va être bradé avec comme excuse la ” miséricorde” , tout est prêt pour le sacrilège avec la bénédiction de certains évêques. Le schisme est en préparation, l’Eglise va se casser en plusieurs morceaux entre les

  4. Miche Danis dit :

    entierement d accord avec philon3

  5. Miche Danis dit :

    il va y avoir 1 vrai schisme

  6. soleily dit :

    Le Très Saint Corps du Christ ne peut pas “être bradé”, ce n’est pas un objet et il n’est pas à vendre. Il n’est pas non plus une “récompense” pour les “non-pécheurs”! finalement la question est: peut-on accorder le pardon à des personnes qui ont “vraiment” raté leur mariage? Pardon qu’on accorde à des assassins, à des violeurs, à des pédophiles…

    Bien sûr qu’il ne faut pas dévaloriser le mariage et ses belles exigences… Mais pour être belles, elles n’en sont pas moins difficiles et, jusqu’ici il y avait très peu d’aide pour avancer dans ces exigences et par contre énormément de pressions sociales pour les négliger…
    Depuis quelques années il y a des préparations au mariage et j’espère qu’on va mettre en place un suivi pour aider les familles.
    En attendant je pense qu’il faut beaucoup de délicatesse pour parler de ce sujet et ne pas brandir la “menace” du schisme presque comme si on le souhaitait. Faisons confiance en l’Esprit Saint qui guide notre Mère l’Église.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »