Perepiscopus

Comment l’Église se situe-t-elle par rapport au jeu des partis ?

Article suivant
La Messe interdite !
Commentaire (1)
  1. remy dit :

    Les réflexions de Jean Philippe Mallé, comme celles de Mgr Aillet, sont intéressantes :
    J’appelle les chrétiens – dans les milieux politiques – à être cohérents avec la doctrine sociale de l’Église. Peut-on être contre le « mariage pour tous » et pour l’extension du travail le dimanche ?
    Il a raison de relever cette incohérence.
    Il y en a de bien pires :
    Peut-on être catholique et soutenir des partis qui encouragent l’avortement ?
    Qui détruisent le lien familial ?
    Qui endoctrinent les enfants, et les volent de fait à leurs famille ?
    Qui encouragent l’idéologie du Genre (à commencer par Luc Chatel, ministre de Sarkosy).

    Ces questions et quelques autres sont essentielles, et prioritaires par rapport aux questions économiques.

    Force est de constater que TOUS les partis, dit de droite ou de gauche, sont aujourd’hui favorables à ces abominations. Et sont donc extrémistes.
    On peut n’être pas d’accord avec le FN sur tel ou tel point, reconnaissons qu’il est finalement moins extrémistes que ces partis de pouvoir.
    N’ayant jamais été au pouvoir, et affichant sur ces points des éléments de programme allant dans un meilleur sens (sans être parfait), on peut espérer que s’il accédait au pouvoir une inversion serait possible ?

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »