En Une

Isabelle de Gaulmyn s’en prend à Jean Sévillia

Commentaires (19)
  1. Frankie dit :

    Pauvre Isabelle !!!! Écrire autant de sornettes en niant l’évidence c’est incroyable ! Isabelle est la caisse de résonance d’une génération qui a tout détruit et rien transmis ! Cela fait belle lurette qu’elle vilipende et usurpe le terme “catholique” ! La lave en fusion que représente cette vision de l’église de François finira pas se refroidir et se figer !

  2. Cyrille dit :

    Bravo, Isabelle. Le mensonge idéologique empêche de regarder l’humble réalité que Jésus regardait avec amour.

    1. Féru dit :

      Effectivement, La Croix pratique avec brio le mensonge idéologique pour être bien vu du monde et de ses élans pervers. Etre catholique à la façon La Croix, c’est complètement insipide, aussi nul et vide que le cathé actuel (j’en sais quelque chose, je me suis dévoué un temps pour enseigner ces niaiseries bisounours).

      1. Ecossais dit :

        Tout a fait d’accord avec vous Féru. J’ai me suis également dévoué quelques années pour le KT et j’ai pu me rendre compte du niveau affligeant des pseudos formations proposées par le doyenné. Quelques dames patronnesse qui discutaient des heures entre elles pour savoir dans quel sens il fallait découper le petit coeur en papier. Le quotidien La Croix est en effet le porte parole de cette génération post soixante-huitarde qui corrompt la foi de nos enfants.

  3. hermeneias dit :

    La “gauche de Dieu” , La Croix et Me de Gaulmyn , ne reconnaitra jamais ses torts écrasants dans le désastre dans l’Eglise et dans la société actuelles qui se déroule sous nos yeux .
    De même que hollande ( le minuscule ) la gauche et la “droite” affairiste ne reconnaitront JAMAIS leur responsabilité pourtant écrasante et évidente dans l’état de quasi guerre civile , de violence , d’insécurité prétexte à la montée d’une nouvelle tyrannie sous couvert d’union “sacrée” .

    Comme d’autres imposteurs politiques qui veulent accroitre et maintenir leur pouvoir et leurs privilèges , Me de G. nous explique que leur échec est une réussite ou prouve qu’ils avaient raison et qu’il faut continuer encore plus dans le même sens .

    Pour commencer il faudrait ENFIN , messieurs dames les pseudo-démocrates et “chrétiens-républicains” , s’apercevoir que la Croix est une sorte de Pravda , la “pensée unique” d’une certaine église qui justement s’étiole

  4. volpette dit :

    La Croix affiche, une fois de plus, ce qu’elle est : une publication de gauche, obséquieuse envers les idées dominantes, molle dans ses bottes, qui se déconsidère par des articles comme celui-ci.
    On ne demande pas à ceux qui y écrivent d’être forcément bien intelligents mais d’être loyaux.
    Et Merci à monsieur Sevillia pour son livre passionnant qui s’envolait hier à la Fnac.

  5. A.F dit :

    Entre autres incohérences et incongruïtés, j’ai noté:
    “Historiquement, on peut se demander ce qui resterait de cette fameuse «France catholique» d’aujourd’hui, si toute une génération n’avait affronté, courageusement, dans les années 1970-1980, la sécularisation, la remise en question de Mai 68,”
    brillamment conclu par:
    “Si les catholiques s’enferment dans un refus de la société actuelle, se donnent comme unique objectif de former une contre-culture, alors oui, on pourra parler de la disparition du catholicisme en France.”
    donc en résumé, on accepte et on remet en question en même temps.
    Restons zen.

  6. noelle dit :

    la génération des jeunes pretres et familles aimerait sans doute bien se “débarasser” de tous ces laïcs post soixanthuitards er conciliaires qui ont soi disant “tenu l’Eglise” en fait ont vidé les églises, massacré le Sacré et voulu prendre la place des pretres qui hélas ont parfois trop souvent abandonné leur mission (l’eucharistie et les sacrements) au profit de la réunionite aigüe….et qui s’accrochent encore….seules la b onté et la miséricorde de tous ces jeunes les laissent encore en place!!!n’ont ils pas encore compris ? quant à mme de Gaumyn elle n’en n’est pas à son coup d’essai…c’est bien triste; prions pour elle

    1. emmanuel2 dit :

      Je trouverais vraiment triste que “la génération des jeunes prêtres et familles aimerait se ‘débarrasser’, etc.” En aucun cas, la mission d’un prêtre ne peut se consister à se débarrasser de qui que ce soit : du point de vue d’un prêtre, ne pas pouvoir faire autrement que se débarrasser de quelqu’un est en soi un échec et s’en réjouir revient à ajouter un péché à cet échec (au sens où cela revient à se réjouir de ce que le Christ n’est pas victorieux).
      Par ailleurs, réduire cette affaire à un conflit de générations (entre une génération 68 qui doit disparaître et une jeune génération qui a raison), c’est attiser la haine et ne pas faire la paix. Il ne s’agit pas de nier les difficultés, mais d’admettre que tous ceux qui appartiennent à “la génération des jeunes prêtres et familles” ne partagent pas la position qui leur est attribuée ici : à votre avis, faut-il se débarrasser d’eux aussi ?

  7. Bernard L. dit :

    Pourquoi continuer à se scandaliser des commentaires des journalistes de La Croix ?
    Tout catholique bien pensant sait très bien que ce journal aux idées d’extrême gauche est tout sauf un journal catholique.

  8. ROUSSEL dit :

    Je serais moins sévère avec le propos de Mme de Gaulmyn. Comme elle, semble-t-il, je réprouve cette fausse opposition entre chrétiens auto-proclamés “sociaux” ou critiques et les autres. Mais elle oublie de regarder en face le fait que nous commençons seulement à sortir un peu en église de France, du rejet, du mépris, de l’exclusion de tous ceux traités de “tradis”, de “réacs”, d”intégristes, quasiment de fachos, parce qu’ils osaient résister ou simplement être réticents à l’égard des évolutions imposées presque dans la violence, par une minorité qui a su s’installer et s’imposer comme la “technostructure” de l’église de France, par la bonne maitrise des jeux de pouvoir politiques et syndicaux.
    Les uns osent encore lutter pour la Vie,, ou la famille, là où les progressistes font silence, encore englués dans leur pharisaïsme marxiste , ou la fameuse “réconciliation avec le Monde”. Il est à craindre d’ailleurs qu’on les retrouve aujourd’hui en simple transfert sur l’écologie, n’ayant rien compris à l’erreur de leurs “engagements” qui ont vidé les églises, et que le Monde n’a accueilli que par le mépris et sa totale indifférence ! On vote Hollande, Mélenchon, Duflot…..et on se scandalise que l’on puisse inviter Marion Maréchal Le Pen, qui n’hésite pas à afficher sa foi catholique.
    Toute cette hypocrisie joue un rôle majeur dans l’anesthésie actuelle de l’église de France. Et dans les tragiques évennements récents, on n’a pas vraiment entendu le sel de la terre, et la lumière du Monde, c’est à dire le mystère de notre participation à l’agonie du Christ qui pardonne à ses bourreaux !

  9. MEYER dit :

    Alors comment cette journaliste, si heureuse de ce qui s’est passé, peut-elle expliquer la déshérence – pour ne pas dire la déchéance – de la pratique religieuse chez ses prétendus catholiques qui ne ‘pratiquent plus mais qu’elle voit foisonnant quand il n’en reste que l’éteule après la moisson et la fenaison ?

  10. Armindo dit :

    1 % des 18-24 % sont catholiques. Tout va très bien, même très bien…

  11. boubert dit :

    je ne suis pas d’accord avec ce que dit Isabelle de Gaulmyn.
    En effet, depuis Vatican 2 on constate que les églises se vident que ceux qui sont encore “catholiques” demandent seulement à recevoir des sacrements non pour ce qu’ils apportent à l’homme mais pour simplement avoir des photos à montrer parce que cela fait encore bien!
    catéchisme le nombre d’enfants est en baisse régulière, après la “communion” ils ne viennent plus à la messe ! Y sont-ils allés pendant le KTé ?

    Alors effectivement au milieu de ce constat il y a des jeunes (et moins jeunes) qui se lèvent et qui veulent se former, apprendre à comprendre le monde et les enjeux du monde où il faut bien le reconnaître l’argent tient une place très importante.
    La solution n’est pas que les immigrés envahissent l’Europe en quittant leur pays, mais il faut apporter des solutions chez eux. Tout le monde sait aujourd’hui que les financeurs de cet exode et de Daech, sont notamment le Qatar et l’Arabie Saoudite.
    le rôle des catholiques n’est donc pas de facilités cet accueil, sauf dans des cas exceptionnels (il suffit de voir que lorsque ces immigrés quittent un lieu d’accueil l’état dans lequel, il laisse ce lieu; car ils n’ont pas le respect des personnes qui accueillent: poubelles et détritus partout!! )

    Alors Madame ne donnez pas de leçon à un historien et journaliste qui est fidèle, compétent, sérieux par son travail de recherche et fiable dans ses analyses qui ne sont pas partisanes car elle sont étayées par un travail sérieux!

    L’analyse du contenu du journal La Croix ne permet pas d’en dire autant sur son sérieux!! Hélàs!

  12. Féru dit :

    Cette femme prône donc ouvertement l’adaptation des enseignements du Christ aux préoccupations fugaces du monde.
    Quant aux 100 000 exemplaires, ça fait pas beaucoup de cathos en France !

  13. Jean-Christophe dit :

    Le péché coupe plus de l’Église que les rites post vatican II
    Les Églises se vident car la France est malade, divorce, separation avortement surtout,
    Jean Baptiste avait compris cela
    Pour accueillir le Seigneur il faut se repentir
    Les Églises se vident parce que les bergers ne se sont pas battus jusqu’au sang pour lutter contre l’avortement et le mariage pour tous car beaucoup de ces bergers ont sur leur coeur une médaille de la légion d’honneur distribuée par un Etat qui a institué ces lois
    Et les bergers ont perdu une parole d’autorité, affaiblis par les scandales des dernières années
    Mais que l’on garde dans la jeunesse catholique des idées claires sur le Seigneur et Dieu son Père qui est aussi Notre Père.
    Et que l’on apprenne pas au catéchisme que Jésus à fait le ciel et la terre !!

  14. FARENC dit :

    Je m’inscris en faux sur une partie de l’introduction.
    Je suis curé de paroisse et, depuis trente-trois ans, personne ne m’a demandé de m’abonner au journal La Croix. D’ailleurs je suis resté un moment sans abonnement. De plus, autour de moi plusieurs prêtres n’y sont pas abonnés notamment les jeunes.
    Le fait de contester un article – et Dieu sait s’il est contestable – ne vous autorise pas à inventer n’importe quoi. Non il n’y a pas de quasi-obligation à acheter ce canard !

  15. Rascol dit :

    Sans m’ “étrangler” du tout , je constate que Jean Sevillia, né en 1952, fait partie de la génération conciliaire et qu’il embauche dans sa barque des jeunes qui ne lui demandent rien.

  16. Mangareva dit :

    Madame de Gaulmyn est la parfaite représentante d’un Clergé post Vatican II qui a tout mis en oeuvre pour Euthanasier la Foi : Destruction Liturgique et symbolique , minage constant de la théologie morale en faire une hygiène des sens , repentance à gogo et j’en passe ! Je suis toujours surpris de la voir représenter “les Cathos” dans les médias et assez triste du mépris affiché envers les fidèles traditionalistes…. Ils ont voulu ouvrir les portes et bien c’est gagné tout le monde est parti…

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »