En Une

Le massacre des innocents

Commentaires (8)
  1. ROMANOS dit :

    Magnifique ! Merci.

    « … faire descendre le ciel sur la terre … » écrivez-vous (§ N°7).

    ROMANOS tient à souligner la convergence, ici remarquable, avec la définition donnée dans l’Église Orthodoxe à la Divine Liturgie (cf. Sainte Messe), assimilée au « CIEL SUR LA TERRE » !

    « Nous qui dans ce mystère, somme l’image des Chérubins, et qui, en l’honneur de la vivifiante Trinité, chantons l’hymne trois fois sainte, déposons tout soucis du monde … pour recevoir le Roi de l’Univers, invisiblement escorté par les légions angéliques, alleluia, alleluia, alleluia »
    (Hymne des Chérubins, lors de la Grande Entrée, introduisant l’Offertoire).

  2. toto dit :

    Le crime abominable tend à être généralisé sur toute la surface du globe par ceux-là mêmes qui devraient protéger le droit de naître. A la place ils ont perverti, la femme et sa maternité en la rendant complice du meurtre de son propre fils.
    Et ajoutons aux avortements « chirurgicaux », par « empoisonnement » (le « médicament » RU 486), les avortements précoces par le stérilet ABORTIF, par les pilules abortives (anti-nidation de l’ovule fécondé). Des milliards de bébés empêchés de naître depuis 1967 dans le monde. Hérode, Danton, Robespierre, Hitler, Lénine, Staline, Mao, Pol Pot, enfoncés…

  3. sygiranus dit :

    Magnifique… et combien éclairant !

  4. sygiranus dit :

    Et si ce texte éclairait nos évêques… qui nous traîneraient à l’église…!

  5. Pauvre pécheur que je suis dit :

    «À y regarder de plus près, qu’est-ce qu’avorter sinon la colère d’Hérode, à savoir refuser de se laisser déranger par l’arrivée d’un enfant qui vient perturber nos plans, nos projets ?»

    Quel beau texte ! À mémoriser sur les saints Innocents versus Hérode et l’avortement dans notre pauvre monde d’aujourd’hui ! Aurons-nous le courage de se regarder et d’agir ? + + +

    1. Eve dit :

      Voulez vous agir avec ceux qui prient pour les enfants à naître ?

  6. MERCI pour cette analyse profonde et circonstanciée, véritable méditation sur le malheur des temps et invitation solennelle et prophétique à nous » secouer » , catholiques de France , si nous voulons être « fidèles aux promesses de notre baptême » comme nous y exhortait au siècle dernier le pape Saint Jean-Paul II .

    1. Eve dit :

      Père,
      Le Pape Jean Paul 2 n’a t-il pas aussi induit en erreur
      les Catholiques, notamment en posant un boudha sur
      l’ autel qui contient des reliques de martyrs qui ont préféré
      mourir plutôt que de renier Jésus-Christ ?
      Il a beaucoup prêché et écrit, pour l’homme avant Dieu.
      Dans une homélie de Noël, n’a t-il pas dit que Noël est la fête de l’homme ?, pourtant Noël est la fête de Notre Seigneur
      Jésus-Christ, Dieu fait Homme !
      Si les hommes peuvent à cette occasion se réjouir entre eux,
      s’ils le font sans Jésus, ce n’est que vanité !

Traduire le site »