En Une

Date commune de Pâques : vers un accord entre les Églises ?

Commentaires (6)
  1. toto dit :

    Une date fixe pour Pâques est anti-historique. Pâques était fixée au premier dimanche suivant la pleine lune de printemps en concordance avec le calendrier lunaire juif. La Passion s’étant produite à un certain événement astronomique, il était logique de la commémorer à ce même moment astronomique lunaire.
    Une date fixe pour Pâques, quelle aubaine pour le bureaucrates et autres technocrates!

  2. ROMANOS dit :

    On n’entend que trop railler les mécréants : “Alors, cette année, il ressuscite quand votre Christ” ?”.
    Célébrer et fêter le même jour du calendrier la Résurrection du Seigneur n’est pas une option mais une obligation impérative. Il en va de la crédibilité de notre témoignage.
    En attendant que se réalise ce qui reste encore un vœux pieux, l’occurrence des computs julien et grégorien, comme cela arrive une ou deux fois par décennie, fixe la date de la Pâque chrétienne le même jour de 2017 : le 16 avril.

  3. balanine dit :

    Et vous trouvez cela normal ? une date fixe ? Depuis quand les catholiques doivent se mettre au pas des anglicans, protestants ? Et bientôt à la place du Carême ce sera Ramadan ? Une honte, affligeant, les mots me manquent….. Enfin d’ici 5 à 10 ans … bon, d’ici là : j’espère avec une ferme confiance qu’avec le secours de votre Sainte grâce …. et que le Bon Dieu nous aura remis sur les rails de la VRAIE FOI !

  4. Garmon dit :

    Quel symbole si cela se faisait !

  5. Le Guen dit :

    Une demande de la Vierge Marie à Soufianey en Syrie depuis 1982. Enfin….

  6. BALTUS dit :

    Comme on sait maintenant que le Christ est mort le vendredi 7 avril 30 et donc ressuscité le dimanche 9, il faut donc choisir le deuxième dimanche et non le premier ou le troisième ! Qui a bien pu proposer cela ? ,

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »