Perepiscopus

Mgr Pontier célèbre une messe de réparation

Commentaire (1)
  1. Denis Merlin dit :

    C’est à cela que l’on voit qu’il ne faut pas couper avec le clergé institutionnel. Parfois, il accomplit des actes officiels qui nous obligent et dont on doit le remercier.

    Non ! la dissidence n’est pas une bonne solution !

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »