En Une

La CEF refuse que la loi Claeys-Leonetti soit “une étape”

Commentaires (6)
  1. Delmau dit :

    Grand Dieu, faut-il vraiment un argumentaire si long et si ampoulé pour s’opposer à la mise à mort d’un malade ?
    De mon temps, on nous enseignait “Tu ne tueras point”. Ca aussi, ça doit être dépassé.

  2. Denis Merlin dit :

    Voilà un bon texte très gentil. Mais finalement on ne sait que difficilement ce que ses rédacteurs dénoncent. On ne sait ce que, positivement, ils veulent concrètement.

    Il n’y a que contre les “pharisiens” et les “intégristes” que les communiqués retrouvent leur vigueur et se déchaînent.

    Ce qui semble particulièrement condamnable et à réformer c’est la possibilité de tuer (qui existe déjà pour l’avortement) et la négation de la liberté du médecin. Allez trouver cela clairement dans ce brouillamini !

    Non à l’homicide et oui à la liberté (du médecin en l’occurrence).

  3. Covis dit :

    “Cet art médical discerne quand l’arrêt de la nutrition et de l’hydratation artificielles correspond au meilleur soin à donner.”
    Faire mourir de faim et de soif : un soin !!!

  4. em dit :

    Tourner autour du pot en se gardant bien de ne jamais tomber dedans, c’est cela la façon de défendre la vérité selon la CEF.
    C’est tout de même plus clair de dire “TU NE TUERAS PAS” non ?

  5. Marie dit :

    J’accompagne mon fils sur le chemin du “passage”, comme disent mes chers vieux poètes mystiques. Et comme je suis très âgée cet accompagnement est un chemin escarpé conduit ensemble. Ce que nous voudrions, c’est que ces soins palliatifs soient possibles chez nous, dans le silence de notre maison, pas en hôpital. Pour que homo viator vive plus doucement, pas chez des étrangers quelque bienveillants et compétents qu’ils soient, le bout de la sa pérégrination et le retour à sa Patrie céleste.
    Cela dit, les soins palliatifs ne me paraissent pas destinés à tuer, mais à accompagner jusqu’à une mort inéluctable et on ne doit pas faire un procès injuste aux médecins.

  6. Pierre dit :

    C’est tout simplement MONSTRUEUX, à VÔMIR.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »