En Une

Le père de Lubac sur les autels ?

Commentaires (5)
  1. Joel dit :

    Ca commence à devenir n’importe quoi.
    Vous verrez que l’on canonisera Daniélou, Chenu et Congar! La volonté cachée: canonisé un concile dont on sait trés bien qu’il n’a pas été appliqué et que la pensée des évèques a été grandement influencé par ces théologiens douteux!

  2. karr dit :

    A tout péché miséricorde mais de là à le béatifier il ne faut pas se moquer du Bon Dieu et des fidèles!

  3. Trophyme dit :

    Joël et karr, savez-vous ce qu’est la vergogne ?
    La pudeur vis-à-vis de soi-même. Le sursaut de celui qui ne veut pas se rendre ridicule et méprisable.
    Le Père Henri de Lubac est un géant de la théologie catholique, doté d’un sens remarquable de la Tradition.
    Devant un tel homme, même si on n’est pas d’accord avec lui (l’avez-vous lu ?), la vergogne est un minimum.

    1. karr dit :

      Merci pour la leçon de français,des géants dans tel ou tel domaine les cimetières en son pleins,si Le Vénérable PIE XII ,un véritable géant ,a jugé bon de condamner les dérives d’henri de Lubac pour ma part cela me suffit,mais il est toujours possible de se tromper et de le reconnaître,voilà la raison pour laquelle j’emploie la formule:”A tout péché miséricorde”.
      Sa Sainteté le Pape Benoît XVI , qui fut expert au concile,s’est très rapidement rendu compte des dérives dues aux interprétations de Vatican II,ce merveilleux concile dont nous pouvons admirer les merveilleux fruits!
      Lisez donc l’ouvrage”le Rhin se jette dans le Tibre”,cela nous en apprend très long sur les positions de ces “géants de la théologie”!

      1. emmanuel2 dit :

        Karr, pouvez-vous préciser quel texte de Pie XII condamne une dérive du P. de Lubac et quel texte du P. de Lubac est visé par cette condamnation ? Cela permettra d’y voir un peu plus clair. En vous remerciant d’avance.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »