En Une

Pas assez de moutons pour les Musulmans de France ?

Commentaires (9)
  1. Philippe Mangé dit :

    Mais quand est-ce que nos chercheurs en zoologie mettront-ils an point du cochon halal ?

      1. Denis F dit :

        Oui, BRAVO!
        Mais non, pitié, pas de cochon autorisé!!!
        D’ailleurs, à ce jour, je vous invite tous à refuser ces mots arabes qu’on nous impose pendant qu’on détruit insidieusement l’origine grecque ou latine de notre vocabulaire principal…
        Car en plus ces pauvres bêtes finiraient aussi enculées que les chèvres et les ânes!!!
        STOP!
        HALT!

  2. Carolus Magnus dit :

    Vite! Vite ! Un billet d’avion charter gratuit aux 600.000 musulmans pour qu’ils s’en aillent égorger les moutons chez eux en Algérie, Maroc, Tunisie et ailleurs, et plus en France !
    Cette pratique primitive n’a pas lieu d’être et nous n’avons pas à la faciliter sur notre sol national.
    Pas plus que les musulmans n’autorisent les chrétiens à vivre leu foi en paix au Maghreb.
    Chacun chez soi et les moutons seront bien gardés.

  3. Marie dit :

    Cette horrible pratique se reproduit tous les jours dans les abattoirs et pas seulement pour hallal ou cacher. Ca “va plus vite”… Avec des problèmes sanitaires importants. Sans tenir compte des injonctions de l’UE au sujet du respect du bien-être animal et de la nécessité de lui éviter toute souffrance. Il suffit d’une décision politique pour supprimer la dérogation qui est accordée à ces croyances-là.
    Peut-être nos évêques pourraient-ils aussi s’abstenir de “manger des agonies” affreuses avec les imams le jour de l’Aïds…

    1. Denis F dit :

      J’ai eu des doutes au départ, et malheureusement une fausse manip si fréquente a détruit mes propos, liens et textes pour vous répondre…
      Au-delà des écarts, LA “NORME” DOIT S’IMPOSER!
      En dépit d’une distinction IMPORTANTE entre “hallal” et “casher”, le premier imposant aux autres sa bouffe, le second la réservant à sa propre consommation.
      Et comme je suis Catholique, français; je ne défends ni les uns ni les autres, mais je me dois à LA VERITE!
      Il veulent des traces d’origine?
      Moi, de plus en plus, j’EXIGE DES TRACES TOTALES, dont abattage.
      Sinon, bien que ce ne soit pas ma culture, je me priverai de viande, MAIS pas pour la remplacer par du soja!!!…
      HELAS, je ne suis pas évêque!
      Mais je pourrai néanmoins boycotter bientôt, temporairement ou définitivement, les intervenants qui me trompent ou refusent la clarté.
      Vous les connaissez, je crois… et les pétitions concernées aussi.
      Bon Carême

    2. Denis F dit :

      Apparemment mon 1er commentaire, tronqué, a été publié…
      Tant pis ou TANT MIEUX pour les vérités, s’il y en avait au départ…

  4. Tite dit :

    Marie dit: Il suffit d’une décision politique…

    Elle ne sera JAMAIS prise.

    La souffrance animale, les véritables questions sanitaires et de santé publique, cette caste politique en putréfaction avancée n’en a cure.

    Elle mise sur la France de demain qu’elle s’évertue à instaurer. La France ” plurielle “, comme elle dit.

    Une France où les Français, qu’ils soient chrétiens ou non, qu’ils soient ” de souche ” ou pas, seront une singularité… jusqu’à disparaître totalement.

    Ils ne veulent plus de nous. Pour eux, nous sommes déjà morts et pour les plus solides ils trouveront, ils feront tout ce qu’ils pourront pour nous achever.

    Triste constat ? Non. La triste vérité.

    1. Denis F dit :

      Je plussoye

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »