En Une

Mgr Shevchuk: “aucun régime totalitaire ne pourrait briser notre communion avec Rome et l’Église universelle”

Article suivant
Des amandiers pour Gaza
Commentaire (1)
  1. Hervé Soulié dit :

    Oui, cette clarification de la part de Rome après la déclaration conjointe François-Kyrill de Moscou est fort bienvenue.
    On ne saurait abandonner les Grecs-catholiques d’Ukraine, ça va mieux en le disant…

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »