Église en France

Monseigneur, vos propos me laissent perplexe

Commentaires (21)
  1. Dominique dit :

    Bonne Intervention ! Je valide !
    Mais je trouve déplacé de faire la catéchèse à un évêque (infaillibilité papale expliquée comme à un enfant; pareil pour le 5e commandement). Je ne sais pas pour qui se prend l’auteur du texte.

    1. Visiblement, il ne se prend pour rien: “Comme je ne suis rien, et que je n’ai aucune autorité sur ce point, je me permets de vous rappeler le catéchisme de l’Eglise”

    2. Delmau dit :

      Oui, dans ce sens il va un peu loin, son évêque est probablement capable de trouver seul ces références. Il reste qu’on aurait, Dieu merci pas dans tous les diocèses, besoin plus souvent de telles réactions. Et si ce n’est pas pour contester l’homélie de l’Evêque, plus souvent celles des curés de paroisse, dont l’ignorance des circonstances est souvent étonnantes. Ils paraissent vivre dans un autre monde.

      1. Bourgeois dit :

        “Oui, dans ce sens il va un peu loin, son évêque est probablement capable de trouver seul ces références”
        Bien sûr qu’ils en sont capables. et c’est là le plus grave : Il leur manque la volonté de suivre la voie du Maître jusqu’au Calvaire.
        Si les brebis suivent aveuglément le pasteur qui s’égare, personne ne parviendra aux pâturages verdoyants.
        Seul le cri de leur faim alertera le pasteur et pourra le faire revenir de son égarement.

    3. Le Précurseur dit :

      Déplacé? Pourquoi déplacé? Au nom de quoi ne pourrions-nous pas nous permettre d’interpeller nos évêques quand nous estimons qu’ils s’égarent totalement? A quoi sert donc l’esprit de discernement dont Dieu a pourvu chaque homme à sa naissance pour lui permettre justement de faire la différence entre le bien et le mal et de pouvoir poser ses actes?
      Je trouve d’ailleurs qu’en la circonstance l’auteur fait preuve ici de beaucoup de réserve et de respect
      Je vous renvoie à Sainte Catherine de Sienne : quand elle était remontée contre certains évêques dont elle estimait que leur comportement n’était pas en adéquation avec ce qu’enseigne l’évangile, elle les traitait de “Chiens”, avouez que c’est quand même autre chose, non?
      Et Saint Paul, qui s’est permis de reprendre publiquement St Pierre (le premier Pape, donc son supérieur devant Dieu!) car celui-ci mettait en doute la capacité de conversion des Gentils… Hein? Pour qui il se prenait St Paul…???
      Bravo à Benjamin Leduc d’avoir le courage de la vérité dite et bien dite.
      Je termine en citant St Pie X : “C’est la faiblesse des bons qui fait la force des méchants”
      Ça se vérifie tous les jours aujourd’hui, hélas !

  2. jpm dit :

    le nombre d’évêques pouvant avoir tenu ces propos est énorme !

    1. Faites-leur donc passer cette lettre!

      1. Chris83 dit :

        Oui cela ferait peut être réfléchir certains sur ce que les paroissiens attendent de leur pasteur. Il n’y a pas là qu’une question de culture des textes mais de bon sens et de raison. Nous avons tous les jours de la semaine des textes de l’Ancien et Nouveau Testament qui nous font réfléchir et nous adaptons ces textes à notre temps sans avoir besoin forcément du prêche du clergé qui semble ne pas connaître la difficulté de vie de leurs ouailles au quotidien (du moins de certaines de celles -ci) Alors entendre, au sujet de l’invasion massive des immigrants le Pape dire de leur faire bon accueil ( ces gens sont déjà dans la précarité) je ne pense pas que cela va les attirer vers l’Eglise, le Pape est-il conscient des problèmes que cette invasion va provoquer?

  3. Comme enfants de Dieu, nous devrions tenir fermes sur ce que le Seigneur nous enseigne et corriger les faux enseignements diffusés par un clergé servile.

    Trop souvent l’adage se réalise : “Jésus change l’eau en vin, monsieur le curé change le vin en eau.”

    Merci pour votre commentaire. Nous devrions davantage vous imiter.

  4. Jean-Marc NAVARRO dit :

    Evêque ou pas il convient de rétablir la vérité si cela ne vient pas de la Sainte Volonté de DIEU. Il est judicieux aussi de rappeler qu’ils représentent le Christ et à ce titre servir la très haute gloire du Très – Haut et le salut du monde à l’imitation de Jésus, et non accomplir le politiquement correct, ou se servir soi – même pour bien paraître aux yeux du monde. Que la Paix des Cœurs Sacrés de Jésus et Marie soient avec vous tous. Amen.+++

  5. André Billioti de Gage dit :

    A Monsieur « anonyme »

    Sauf erreur de ma part votre article n’est pas signé. D’autre part vous dites que l’homélie de votre évêque vous a laissé perplexe mais nous n’avons rien de concret sur cette homélie, aucune citation. En réalité votre lettre ouverte est un commentaire que vous faites, sur ce que vous avez cru comprendre de l’homélie. Vos lecteurs n’ont aucun moyen de vérifier ce que votre évêque a réellement dit..

    Les migrants sont-ils les auteurs des agressions sexuelles dont vous parlez ? Faudrait-il vous croire sur parole ? Sur cette question les avis divergent. Il suffit de lire sur internet les divers commentaires contradictoires sur cette question pour préférer la prudence.

    1. Bourgeois dit :

      Trop de lumière éblouit !
      Arrêtez ce spot; il m’indispose.
      C’est bien le sens de votre commentaire ?

      1. André Billioti de Gage dit :

        A Bourgeois

        Je ne comprends pas ce que vous dites.

  6. Paul dit :

    …* “De nos jours la voix de la majorité des évêques ressemble plutôt aux silence des agneaux face à des loups furieux, le fidèle est abandonné comme un troupeau sans défense. Le Christ a été reconnu par les hommes comme quelqu’un qui parlait et agissait, comme quelqu’un qui avait pouvoir et ce pouvoir il l’a donné à Ses apôtres. Dans le monde d’aujourd’hui les évêques doivent se libérer de tous liens mondains et, après avoir fait pénitence, se convertir au Christ afin que, renforcés par le Saint Esprit ils puissent annoncer le Christ comme le seul et unique Sauveur. On doit finalement rendre compte à Dieu de tout ce qui a été fait et de tout ce qui n’a pas été fait”.
    *Lettre ouverte d’un Archevêque sur la crise de l’Église
    L’auteur de cette lettre ouverte publiée en anglais sur Rorate Caeli est Mgr Jan Pawel Lenga, né en Ukraine, évêque émérite de Karaganda au Kazakhstan, qui a reçu le titre personnel d’Archevêque le 17 mai 2003.

  7. sygiranus dit :

    Peut-être André B. de G. ne sait-il pas lire mais l’article est signé par son auteur : Benjamin Leduc, et de plus, celui-ci intervient dans les commentaires pour fournir directement les explications demandées.
    De plus, André B. de G. ne suit pas tellement les recommandations du précédent édito de Riposte Catholique et se garde-t-il d’avoir les pieds sur terre ! Cela nous éviterait ses jérémiades sur l’état d’esprit de la majorité de nos évêques et sur la réalité de la nature des migrants et de leurs agissements. Ce n’est pas la diversité des avis sur internet qui compte mais leur pertinence et pour cela, le petit nombre est préférable ! Les déclarations des policiers allemands, surtout si elles sont caviardées rapidement, doivent prévaloir sur les lamentations des boboïsant(e)s gauchard(e)s.
    Mais le doute systématique est sécurisant car il prévient toute action fatigante et vous évite le qu’en-dira-t-on bien pensant !

    1. André Billioti de Gage dit :

      A Sygiranus

      La signature a été ajoutée après ( je dis bien après ) car j’ai imprimé l’original qui n’était pas signé. J’ai le document et je puis vous le transmettre quand vous voulez. Je persiste à dire que l’éditorial de Benjamin Leduc est très vague quant à l’homélie de son Evêque. Ce qu’il écrit ne m’a pas convaincu et je ne suis pas le seul.
      Je sais lire et même très bien, c’était mon métier pendant plus de 50 ans.

      1. sygiranus dit :

        “Il n’est pire sourd…!”

        1. André Billioti de Gage dit :

          A Sygiranus

          Cessez donc de donner des leçons à tout le monde.Sur ce site de “Riposte Catholique” la plupart de nos évêques et de nos prêtres sont systématiquement tournés en dérision. Cela devient ridicule. Le Pape peut se tromper, nos évêques aussi, mais Sygiranus également. Ceux qui ne pensent pas comme vous méritent le respect, c’est une des premières lois des Ecritures que vous citez pompeusement à tout bout de champ.

    2. Tite dit :

      Comme vous le dites parfois, Sygiranus, je “plussoie”.

      A Benjamin Leduc : bravo pour ce texte et merci pour les citations et rappels.

      Le “remontage de bretelles” est parfois nécessaire et salutaire. De plus, le vôtre est respectueux de la fonction.

  8. betsynette dit :

    Merci monsieur Leduc, je trouve que vous avez eu raison d’écrire cette lettre, bien souvent nos Evêques, ne vivant pas les problèmes de tous les jours, et n’appliquant pas certaines solutions se trompent.
    Nous devions en France recevoir des Chrétiens Syrien, mais que je sache, tous ne sont pas des demandeurs d’asile, et je crois qu’avant d’aider les ressortissants d’autres pays, il faut aussi avant regarder chez nous, ni a t’il pas de malheureux, et pour les autres les aider chez….eux. j’estime que ce soit en Allemagne ou plus près à Calais, le comportement de ces personnes, n’est pas compatible avec les occidentaux.

  9. Jacques dit :

    Bravo Benjamin Leduc !
    Chrétiens, nous sommes conscients de n’être que de pauvres pécheurs. Mais nous avons le droit, et je pense, le devoir, de dire à nos prêtres et à nos évêques que nous ne sommes pas d’accord avec certaines de leurs prises de position. Je le fais personnellement depuis des décennies. Cela oblige d’ailleurs à une réflexion en profondeur (pour ne pas écrire de bêtises), à une recherche (enrichissante pour soi-même) dans les textes de référence, avec le souci de le faire en vérité et dans le respect de la charité. Quelquefois, on se heurte à un mur (il paraît que ce n’est pas bien, un mur). D’autres fois, un dialogue s’installe (c’était le cas avec mon précédent évêque). Tous nos clercs s’accordent maintenant pour prôner le dialogue avec les autres religions… pourquoi pas alors avec leurs ouailles qui s’interrogeraient sur certains de leurs propos ?

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »