Americatho

Génocide des chrétiens d’Orient: résolution historique des députés américains

Commentaire (1)
  1. Courivaud dit :

    Il y a un problème quand même :

    Certes, le Congrès américain n’a pas autorisé le président des Etats-Unis d’Amérique à définir avec la France et la Grande-Bretagne une intervention unilatérale – certainement contraire à la Charte des Nations Unies – en Syrie à la fin de l’été 2013 avec ces conditions que l’on connaît.

    Mais enfin, il y a le reste. Que “Riposte catholique” me montre de façon évidente que le Congrès a mené une opposition efficace et connue du monde entier (les Etats-Unis ne sont pas inconnus dans le monde, il me semble ?) pour faire pièce à la politique étrangère américaine. Cette politique, avec Obama, n’a abouti qu’à menacer les communautés chrétiennes d’Orient dans leur existence même : alliance avec l’Arabie séoudite, soutien à “El Nosra” qui camouflait le prétendu “observatoire syrien des droits de l’homme”, etc….. une vraie catastrophe comme en Irak, entre 1991 et 2003.

    Désolé pour vous, mais le déshonneur des Etats-Unis est déjà une réalité, face à la tragédie de ces chrétiens. Ne nous en rendez pas dupe par cet article !

    Il est vrai que les Etats-Unis partagent ce ce déshonneur avec la France, laquelle a encore plus de manquements à se reprocher. L’actuel président de la République en est responsable, lui qui a “promu” son ancien ministre des affaires étrangères, (en bon énarque qu’il est resté, c’est-à-dire prétendant avoir toujours raison lorsque manifestement il s’est trompé) à la présidence du Conseil constitutionnel : quel bel Etat de droit !

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »