Brèves

Europe : difficile droit d’asile d’un iranien devenu chrétien

Commentaire (1)
  1. Françoise dit :

    Les autorités iraniennes ont des espions partout et ne peuvent ignorer sa conversion au christianisme. Le vrai problème, c’est la christianophobie occidentale.
    Autre exemple : « On » ne laisse entrer que les Syriens et le Irakiens en Europe et « on » rejette les Pakistanais et les Afghans sous prétexte que ces pays ne sont pas en guerre. Et « on » se garde bien de considérer que des Afghans et des Pakistanais chrétiens risquent les pires traitements dans leur pays d’origine.

Traduire le site »