Brèves

Europe : difficile droit d’asile d’un iranien devenu chrétien

Commentaire (1)
  1. Françoise dit :

    Les autorités iraniennes ont des espions partout et ne peuvent ignorer sa conversion au christianisme. Le vrai problème, c’est la christianophobie occidentale.
    Autre exemple : “On” ne laisse entrer que les Syriens et le Irakiens en Europe et “on” rejette les Pakistanais et les Afghans sous prétexte que ces pays ne sont pas en guerre. Et “on” se garde bien de considérer que des Afghans et des Pakistanais chrétiens risquent les pires traitements dans leur pays d’origine.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »