En Une

Affaire Barbarin, les raccourcis médiatico-politiques faits dans cette affaire soulèvent de délicates questions

Commentaires (5)
  1. Cril17 dit :

    Voici un autre regard pour votre tribune libre :

    Barbarin : Valls n’a jamais demandé la démission de l’imam de la mosquée fréquentée par Mérah

    http://resistancerepublicaine.eu/2016/03/17/barbarin-valls-na-jamais-demande-la-demission-de-limam-de-la-mosquee-frequentee-par-merah/

  2. jacq44 dit :

    Indépendamment de toutes les poursuites il est évident que l’on cherche à déconsidérer l’église à travers ses ministres les plus representatifs. Je ne peux m’empêcher de voir en celà l’ oeuvre du diable. Et ce qui est dommage c’est qu’ à moins d’être idiots nos politiques ne veulent pas voir qu’ ils sont manipulés eux qui ont tellement l’habitude de l’inverse …

  3. van Steenberghe dit :

    Totalement affligeant de publier ce genre de réaction absolument pas neutre ni objective mais totalement à charge contre les victimes! Lier Vatican II à des délits pédophiles de clercs est totalement absurdes!!! Seuls des gens sans esprits et fanatiques peuvent y croire! Il n’y a absolument aucun rapport! Quant en l’absence de dépôts de plaintes il est justifié par la pression constante de l’Eglise et par une honte injustifiée mais pourtant présente des victimes. Quant à la question concernant la réaction de Manuel Valls elle est mal posée vu qu’il n’y a pas lieu de parler de “séparation des pouvoirs” mais du respect (ou de son absence) du principe de laïcité imposé à chaque fonctionnaire de l’Etat…. Depuis quand l’Eglise catholique romaine représente un quelconque “pouvoir” légal en France autre que celui de représentation d’une religion d’une partie de la population…?! Cet article parle de “présomption d’innocence” mais ne fait qu’accuser les lanceurs d’alertes et les victimes (non-consentantes par définition avec circonstance aggravante qu’elles étaient enfants) de mensonges! Juste PITOYABLE et IRRESPONSABLE!!!

    1. Théofrède dit :

      van Steenberghe peut-il nous expliquer pourquoi deux enculés n’ont eu mal que prés de vingt cinq ans après les faits, et qui peut les avoir enfin, et trop tard en droit, incités à réagir ?

  4. Bernadette dit :

    MERCI beaucoup de l’hommage appuyé que vous rendez à Benoît XVI, qui a été défiguré dans les médias.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »