En Une

Message des évêques de France sur la situation des chrétiens d’Orient

Commentaire (1)
  1. Jean-Christophe dit :

    Il est urgent de retirer aux groupes terroristes les moyens de nuire, en Orient comme ailleurs.

    les bombes venues du ciel pas vraiment utile comme moyen sauf à anéantir tout un pays…..
    relire le Coran et montrer en quoi il est erreur !
    se battre sur le plan spirituel pour enlever l’épée aux terroristes peut être là un moyen plus efficace
    mais si le terroriste arrêté en Belgique coauteur des attentats du 13 Novembre subit un procès va t on faire le procès du Coran ?
    voilà où l’Eglise est en première ligne, dire et redire aux Musulmans que Dieu n’a pas demandé de couper la main du voleur, comme de lapider la femme adultère. Et pourtant même la loi de Moïse l’a dit, cet article, sur la femme adultère ! Et le Seigneur a balayé de sa main en écrivant quelque chose sur le sable du Temple, cet article de la Loi, et pas que cet article. Se pouvait-il que Moïse fût dans l’erreur en traduisant les paroles du Dieu tout puissant ?
    voilà pourquoi l’Eglise doit se battre jusqu’au sang pour redonner à la religion chrétienne sa première place, celle de la Vérité, et de la Vie et du Chemin.
    et assez !!! de voir une Eglise obligée à subir des procès à cause de la perversité de certains de ses prêtres ou autres responsables, au lieu de sauver les Chrétiens par la puissance de la parole.
    bien sûr que Moïse s’est trompé ! Mais cela n’enlève pas le rôle énorme qu’il a joué dans le cheminement du peuple juif et donc de l’avènement de notre Seigneur Jésus. Le salut vient des juifs, mais la vérité vient des disciples du Christ. Moïse s’est trompé, peut être simplement en acceptant bêtement l’ordre du Seigneur et non pas en le discutant ? Abraham a fait cette même erreur avec son fils Isaac. Oui le Seigneur peut dire des choses graves, mais à nous les hommes de répondre à Dieu : il n’en est pas question !
    Avec Abraham, Dieu a été rapide comme l’éclair, avec Moïse, lent, le temps de trouver comment nous enseigner en vérité, par l’arrivée du Christ sur terre.
    ne soyons pas soumis comme les Musulmans, soyons fiers de notre origine divine grâce au Seigneur Jésus, et apprenons à ceux qui n’espèrent qu’un rôle de serviteur que la gloire d’être enfant de Dieu, c’est supérieur ! Mais c’est exigeant !

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »