Perepiscopus

Pédophilie : Mgr Dognin témoigne

Commentaires (9)
  1. gege dit :

    Un prêtre pédophile dont les faits sont avérés ne doit en aucun cas rester dans l’Eglise. Il n’existe pas de “fonction où le risque est minimum”. Ce prêtre incarne un scandale pour ces petits et porte un douloureux contre témoignage permanent. on pourrait en dire autant d’un prêtre homo. Il est absolument impossible d’annoncer l’Evangile, de célébrer l’Eucharistie, de se dire le représentant du Christ et pratiquer en catimini des actes aussi sordides.

    1. Antoine dit :

      Seriez vous opposé à ce que les prêtres pédophiles ou anciennement pédophiles obtiennent la miséricorde de Dieu ? Je précise que Justice et Miséricorde sont parfaitement compatibles.

      1. gege dit :

        La miséricorde de Dieu, ce n’est pas moi qui la donne et Dieu la donne a qui il veut! Je ne vois pas pourquoi je m’opposerais à cela. Ces prêtres peuvent toujours aller dans un monastère s’ils le souhaitent et s’ils sont réduits à l’état laïc ils doivent garder leur traitement ou retraite pour pouvoir vivre normalement. Ils peuvent être pardonnés en confession mais ils doivent être pardonnés aussi et surtout par ceux qu’ ils ont offensés c’est à dire les victimes. C’est la règle! Nous n’avons pas à pardonner des crimes fait à d’autres cela serait trop facile.

    2. rocheteau dit :

      d’accord avec vous
      et comme le dit si bien l’Abbé Grosjean prendre d’avantage en considération les souffrances et les dommages insupportables des petites victimes !
      ce sont d’abord ces enfants qu’il faut plaindre et aider
      m.canalplus.fr/?vid=1372393
      La colère de l’Abbé Grosjean http://www.canalplus.fr/c-divertissement/c-le-grand-journal/pid5411-le-replay.html?vid=1372393&sc_cmpid=TWShare via @canalplus

  2. Françoise dit :

    “Si quelqu’un scandalise un seul de ces petits qui croit en Moi, mieux vaudrait pour lui qu’on lui mette une meule au cou et qu’on le jette à la mer”. Faut-il l’interpréter comme la seule parole du Christ justifiant la peine de mort ? Comment l’Eglise interprète t elle ces paroles terribles ? Silence …

    @gege :vous avez raison. En aucun cas ces prêtres criminels ayant “purgé leur peine” ne devraient réintégrer l’Eglise, si c’est sa politique, elle se trompe et perd de sa crédibilité. Le risque de récidive est réel et les cas sont trop nombreux.

  3. Marty dit :

    L’Eglise devrait suspendre purement et simplement tout prêtre soupçonné de pédophilie le temps que la justice fasse son travail. Si les faits sont avérés il faudrait alors le démettre de ses fonctions et ne pas le laisser œuvrer au nom de l’Eglise. Il n’y a pas de fonction où le risque est limité. Dans tous les postes, un prêtre represente l’Eglise et un pédophilie ne peut pas représenter l’Eglise ! Même l’éducation nationale et la fonction publique en règle générale l’ont compris !!!

  4. Jean Ferrand dit :

    Réponse à gege: Vous proposeriez donc un article du droit canon excluant à jamais du ministère public – et même réduisant à l’état laïc – tout prêtre convaincu une fois de tout acte de pédophilie, de proxénétisme, ou d’homosexualité active. Je serais d’accord. Luttez pour ça. Demandez-le au pape François. Mais il aurait du mal à légiférer là-dessus, ayant dit : qui suis-je pour juger.

    1. gege dit :

      L’Eglise refuse la communion aux divorcés-remariés et permettrait aux prêtres pédophiles de célébrer tranquillement l’Eucharistie et d’absoudre les péchés, il y a un problème!

  5. rocheteau dit :

    Ils auraient toujours la possibilité d aller dans un monastère lorsqu il auraient purgé la peine civile

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »