Église en France

La CEF approuve les nouvelles traductions liturgiques francophones

Commentaire (1)
  1. santelli francois dit :

    Traduction = trahison
    Un exemple : l’hymne à la CHARITE ( St. Paul aux Chorinthiens chap. 13) dans lequel CHARITE est remplacé par AMOUR pour faire mode. Les trois vertus théologales FOI, ESPERANCE et CHARITE seraient-elles aujourd’hui FOI, ESPERACE et AMOUR ? C’est nouveau et républicain, ça vient de sortir…
    Non l’Amour n’est pas la Charité, comme la Charité n’est pas l’Amour. Chaque mot a sa signification propre et remplacer l’un par l’autre est une trahison.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »