Perepiscopus

Abus sexuels : Mgr Blaquart a créé une cellule d’écoute

Commentaires (6)
  1. Jean-Christophe dit :

    Notre Eglise évangélise comme elle peut
    Voilà le parcours oméga
    Et que pense Notre Seigneur de tout cela ?
    Lui qui avait promis d’accompagner la parole par des signes qui venaient à la suite.

  2. TM dit :

    Incroyable qu’on aie attendu jusqu’ici pour le faire, et que ce soit encore la seule !

  3. Courivaud dit :

    Il ne serait pas plus simple de rendre davantage visite à ses “collaborateurs dans le sacerdote” plutôt que de faire de “l’administratif” et de de retrouver un peu de discipline dans sa manière de parler, de se comporter, d’écrire, sinon de porter l’habit qui fait tout de même le moine.

  4. sygiranus dit :

    Deux questions :
    – Est-ce à l’évêque de saisir la justice ? Cela ne lui fait-il pas endosser une responsabilité qu’il ne détient pas, au risque de la faire rejaillir sur toute l’Église ?
    – Pourquoi se limiter aux victimes de clercs et ne pas s’ouvrir à toutes les victimes d’abus sexuels ?

  5. Pauvre pécheur que je suis dit :

    Une belle initiative + + +

  6. Denis F dit :

    Finalement, au vu de cette démarche, j’en viendrais à croire que les cas sont bien plus nombreux que chez les enseignants, les 68ards (et les politicards de la même époque!), les obsédés sexuels dans les familles, mais aussi que chez les adeptes du mariage de fillettes impubères…!
    Comme quoi, la lâcheté, pour se couvrir (Au cas où…), n’est qu’un recul de plus!!!
    Telle est en tous les cas mon opinion!

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »