En Une

Dévolution des anciennes cloches de Notre-Dame de Paris à Riaumont

Commentaires (3)
  1. Dominique dit :

    Les Cloches de Notre Dame de Paris l’ont échappé belles, elles ne seront pas fondues, le crime est évité, et elles resteront en France.
    Aprés un si fastidieux combat, il serait honnête, juste et charitable de les donner aux Dominicains de l’Institut de la Sainte Croix de Riaumont pour le clocher de leur Eglise où ces cloches pourraient continuer à vivre, plutôt que de les laisser au rebut sur le sol, ce serait indigne.

    1. toto dit :

      C’est une bonne nouvelle, mais ce n’est pas gagné du seul fait de la convocation de la ministre de la “culture” et de la haine (je pèse mes mots) du clergé parisien envers Riaumont. Les religieux de Riaumont suivent le règle de St Benoît et ne sont pas dominicains.

    2. Karr dit :

      Totalement en accord avec vous,un petit rectificatif les religieux de Riaumont ne sont pas des dominicains mais des oblats bénédictins.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »