Église en France

Tribune – Le trouble d’un prêtre de Versailles face au dialogue avec les musulmans

Commentaire (1)
  1. Cyril Brun dit :

    l’abbé Michel Viot écrit dans son article:
    le devoir d’hospitalité a ses limites : mettre à disposition une église pour qu’elle soit utilisée comme maison de prière par des personnes d’autres religions est inconvenant et doit être évité

    L’abbé minore beaucoup ce qui est simplement un sacrilège, le pire avec la complicité du Primat des Gaules ; et la récitation d’une prière donnée par le Sauveur et d’un truc de la “religion” caprine permet d’évoquer une forme d’apostasie du catholicisme en mettant une prière divine et un truc, ou formule magique, au même niveau. Le cardinal Barbarin m’étonne : cette prière avec des musulmans dans une église, il y a quelques mois des confirmations assisté d’un pasteur protestant. Quo non descendes ?

    Commentaire de Chouan Catho de Bretagne”

Traduire le site »