En Une

Mgr Grallet remet sa démission

Commentaires (5)
  1. Joel dit :

    Il ne faut pas s’attendre à des miracles pour Strasbourg, le régime concordotaire, avec la complicité de Mgr Grallet ( dont les progressisme n’est un mystère pour personne sur ce site) feront tout pour bloquer la nomination d’un nouvel archevêque plus conservateur ( cf :ce qui s’est passé à Metz).

  2. Rascol dit :

    Seule certitude pour le prochain archevêque: il devra parler allemand. Ça limite le choix.

  3. Jean dit :

    Qu’est-ce qui est conservateur et qu’est-ce qui est progressiste? L’Évangile? Jésus? Dieu? L’Enseignement biblique reste le même hier, aujourd’hui et demain même si on le traduit dans n’importe quelle langue…Vivons l’Évangile dans la paix, l’unité et la simplicité en attendant la mort: “Les hommes passent, l’Église demeure”; beaucoup ne le comprennent pas encore, car aveuglés par le pouvoir, les honneurs et la gloire. Strasbourg ne connaîtra peut être plus un évêque humble, respectueux des autres, un évêque très effacé et pudique comme Mgr Grallet…

  4. Hervé Soulié dit :

    Aucun regret du départ de l’évêque de Strasbourg.
    C’était un de ces prélats qui ont enterré le catholicisme en France.
    Bonne retraite, que l’on souhaite à l’intéressé, dans tous les sens du mot “retraite” !

  5. martin dit :

    @rascol

    Parler allemand ? pour échanger avec les diocèses limitrophes allemands ou suisse- alémaniques ?
    Sinon l’Alsace est en France …
    Anne
    ( Alsacienne )

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »