Perepiscopus

Le grand-orgue de la cathédrale de Toul fait peau neuve

Commentaires (3)
  1. Jean-Pierre dit :

    Magnifique, ces instruments mon toujours impressionner !

  2. BERTEN dit :

    Bonjour, Monsieur Gérard BANCELLS,

    A l’attention, de Monsieur Gérard BANCELLS,

    L’église Saint Barthélémy, à Cahors, du 13è et 14è siècle, après, Jésus Christ, de style Gothico-Roman, avec, un clocher, de style Grégorien, du 13è et 14è siècle, après, Jésus Christ, possède un harmonium, de tribune, de la Maison Merry and Son’s de Londres, datant, du Pape Paul VI, Vatican II, Concile de Trente, en Italie.

    Il a été fait, en plus, au 17è siècle, un buffet d’harmonium, comportant, des tuyaux de façade, de Montres, de 8′ de Roy, soit 2 mètres 64 centimètres ; il n’y a aucun tuyaux, à l’intérieur du buffet.

    Pour mémoire, l’harmonium (machine BARKER), n’existe plus, depuis, la fin, du 18 è siècle, après, Jésus Christ.

    A ce jour, au 02 novembre 2017, aucune restauration (relavage) ; aucun, devis, chiffré, n’ont été proposés et réalisés, par les services des Affaires Culturelles, des Monuments historiques et des Bâtiments de France, de Cahors.

    Il va donc falloir, coûte, que, coûte, envisager, des travaux de restauration totale, de la tribune et réaliser, un buffet d’orgue (Positif de dos, Grand Orgue, 2 buffets).

    Est-il possible, de voir, avec, les services des Affaires Culturelles, des Monuments historiques et des Bâtiments de France, à Cahors ; s’il est possible, de réaliser, le buffet du Grand Orgue (2 buffets), du facteur d’orgue Curt Schewnegger, Facteur d’orgue alsacien, de style contemporain moderne, d’en faire part, à Monsieur Albertus DERKSEN, l’organiste, de la Cathédrale Saint Etienne, ainsi, qu’ à Monseigneur Laurent CAMIADE, Archevêque, à l’Evêché, de Cahors ?

    je suis aussi, un ancien élève, de la salle d’orgue, de Monsieur Albertus DERKSEN, à l’école de musique, place, des Consuls, à Cahors.

    Bien, à vous,

    Philippe BERTEN, de Cahors (Lot), arrière, arrière, petit fils, de 6 organistes liturgiques et de 2, de mes cousins germains

  3. BERTEN dit :

    Bonjour,

    A l’attention, de Riposte Catholique,

    Au sujet, de la registration, de l’orgue Kurt Shewnkedel, Facteur, d’orgue alsacien ; elle n’est absolument pas, d’une excellente harmonie.

    En effet, les principaux registres au tableau, de la registration, de l’orgue ; tels, que les Bourdons, les Flûtes, les Cors et les Montres sont inexistants ; sans compter, d’autres registres, qui n’ont ni, queue, ni, tête.

    Ce, qui fait que l’orgue chante faux et probablement fait caisse, de résonnance, comme, à la cathédrale Saint Etienne, à Cahors, avec, l’orgue Jean François Lépine, dont, la majorité, des tuyaux du Facteur d’orgue Jean Pierre Trosseille, datant, de 1860 ont été réutilisés ; sont piqués et percés, par la lèpre du plomb ; lors, de la restauration, de l’orgue, de 1984 à 1989, par le Facteur d’orgue Gérald Guillemin et l’harmoniste Mikael Gaboriau.

    Bien, à vous,

    Philippe BERTEN, de Cahors (LOT-46)
    Attaché, ministériel et gouvernemental, dans le Monde
    A la Condition féminine
    Arrière, arrière, petit fils, de six (6) organistes liturgiques et de deux (2), de mes cousins germains

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »